Israël : retour du masque obligatoire et "gay pride" à Tel Aviv

une foule rassemblée pour la "Pride parade" à Tel Aviv
une foule rassemblée pour la "Pride parade" à Tel Aviv   -  Tous droits réservés  Ariel Schalit/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews  avec AFP

La fin de l'obligation du masque n'aura duré que dix jours. Israël a rétabli ce vendredi son port en intérieur, tandis que des milliers de personnes ont assisté à Tel Aviv à la Gay Pride

Israël, un des pays avec le plus fort taux de vaccination au monde, redoute lui aussi le retour du Covid-19 et de son variant Delta.

Israël a rétabli ce vendredi l'obligation de porter le masque dans "tous les lieux qui ne sont pas en plein air, à l'exception du domicile". Depuis dix jours, les Israéliens n'étaient plus tenus de porter un masque, ni en intérieur ni en extérieur. Dans les rues de Jérusalem, on se montre plutôt compréhensif :

"Je me sens triste car il fait chaud et qu'il faut le porter, mais d'un autre côté, il s'agit de notre sécurité", réagit cette passante.

"A l'intérieur, à l'extérieur, je porte le masque tout le temps. Je me sens en sécurité avec, c'est mieux pour nous", dit cette autre femme.

Depuis lundi, seule une centaine de nouveaux malades par jour était enregistré, ce jeudi ils étaient 227.

55% des Israéliens ont reçu deux doses de vaccins. Et la campagne est ouverte aux adolescents depuis début juin. Les autorités espèrent que les vaccins protégeront d'une hausse des hospitalisations et des cas sévères.

Ces nouvelles restrictions n'ont pas empêché la tenue le même jour de la "Pride Parade" à Tel-Aviv. L'événement a rassemblé des milliers de personnes. Bien qu'en plein air, les autorités avaient recommandé le port du masque, une consigne malgré tout peu suivie.

À découvrir également

Hot Topic

Plus sur le sujet :

Covid-19