DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les toits se mettent au vert ! A Bâle, les toits plats doivent tous être couverts de végétaux

Access to the comments Discussion
Par Margaux Racaniere
euronews_icons_loading
Les toits se mettent au vert ! A Bâle, les toits plats doivent tous être couverts de végétaux
Tous droits réservés  AFP (Videostandbild)
Taille du texte Aa Aa

Les toits se verdissent en Suisse. La municipalité de Bâle, à la frontière entre l’Allemagne, la France et la Suisse, a décidé de tirer profit d’espaces urbains inutilisées. Tous les toits plats de la ville sont progressivement transformés en toits végétalisés, qui ont des propriétésrafraîchissantes. Ils sont ainsi très utiles pour affronter les chaleurs estivales, d’après le professeur Stephan Brenneisen, qui dirige le groupe de recherche sur l’écologie urbaine à l’université de Zurich.

L’adaptation au climat est un sujet qui prend vraiment de l’importance aujourd’hui. [un toit vert] est une éponge sur le toit, qui conserve l’eau, . Donc, évidemment, de l’humidité s’en échappe et cela permet de rafraîchir non seulement l’immeuble, mais aussi la ville.
Stephan Brenneisen
Chercheur en écologie urbaine à l'université de sciences appliquées de Zurich

Au-delà du bien-être des habitants, verdir les toits permet également de préserver des espèces végétales . Sur les toits de Bâle fleurissent de nombreuses variétés d’orchidées, dont certaines en voie d’extinction.

On a vu que ces espaces n’étaient pas toujours utilisés. Et nous avons été capables de prouver que des espaces précieux pour la biodiversité pouvaient être créés.
Stephan Brenneisen
Chercheur en écologie urbaine à l'université de sciences appliquées de Zurich

Cela fait partie du plan local d’urbanisme depuis 1999 : les propriétaires d'un toit plat, de plus de 10m2, ont l'obligation de le végétaliser.

Aujourd'hui, il y a près de 4 000 toits verts à Bâle. C'est la ville avec le plus fort quota de toits végétalisés dans le monde.

Sources additionnelles • AFP