DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

République tchèque : un ancien silo de missiles nucléaires converti en musée

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
République tchèque : un ancien silo de missiles nucléaires converti en musée
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

Sous des tonnes de béton, se cache un ancien dépôt de missiles nucléaires. Entre 1968 et 1990, cet endroit, dans la Bohême de l'Ouest en Tchécoslovaquie, était entièrement sous contrôle de l'armée soviétique.

"C'était l'endroit le plus surveillé et le plus caché de l'ex-Tchécoslovaquie"
Vaclav Vitovec
Directeur du musée

Derrière une porte de 6 tonnes, c'est un autre monde qui s'ouvre... Situé au cœur des forêts de Brdy, c'est l'un des 24 dépôts nucléaires d'Europe de l'Est. Le seul au monde ouvert au public. Une fierté pour son directeur Vaclav Victovec : _"C'était l'endroit le plus surveillé et le plus caché de l'ex Tchécoslovaquie, protégé par trois zones où les soldats tiraient sans sommation. Au dessus, il était interdit de voler en avion, ce qui a été confirmé par les pilotes qui ont visité le musée". _

Vaclav Vitovec a réussi à obtenir le feu vert pour ce bunker, afin d'ouvrir ce musée très rare et particulier. Avec ce dernier, il souhaite montrer aux visiteurs à quel point la course aux armements atomique est inutile.

Ici, les visiteurs découvrent des missiles balistiques à courte portée, qui pouvaient atteindre des villes comme Munich, Francfort et Stuttgart en quelques secondes.

Pendant la guerre froide, l'arsenal des neuf pays dotés du nucléaire, aurait pu détruire la planète 18 fois.