DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Californie : L'incendie Dixie est si volumineux qu'il génère son propre climat

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
L'incendie Dixie ravage des hectares de forêt en Californie
L'incendie Dixie ravage des hectares de forêt en Californie   -   Tous droits réservés  JOSH EDELSON/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Le plus gros incendie de Californie, qui a déjà dévoré une surface de végétation équivalente à la ville de Chicago, est si volumineux qu’il génère désormais son propre climat, au risque de rendre la tâche des pompiers qui le combattent encore plus ardue.

Ce brasier n’a fait que grossir depuis la mi-juillet, attisé par une chaleur étouffante, une sécheresse alarmante et des vents continus. Le Dixie Fire est si gros qu’il a créé ces derniers jours des nuages appelés « pyrocumulus » qui provoquent foudre, vents violents et alimentent en retour l’incendie.

Des incendies courants en Californie

Progressant sur des sentiers extrêmement escarpés, les pompiers sont parfois aidés d’un train, depuis lequel ils peuvent arroser les zones inaccessibles autrement. Mais, dans ces conditions météorologiques, « les braises peuvent facilement voler à plus d’un kilomètre du feu », explique Rick Carhart, porte-parole des pompiers. Les lieux qui accueillent les personnes évacuées, comme le village de Quincy, se retrouvent eux-mêmes menacés.

Les feux de forêt sont courants en Californie – tellement que les habitants se demandent parfois ce qu’il reste à brûler. Mais, en raison du changement climatique, cet été est particulièrement violent. Dans la région, les signes de la sécheresse qui nourrit les brasiers sont partout.