DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Au Brésil, un incendie détruit 2000 copies de films de la Cinémathèque

Access to the comments Discussion
Par Joanne Massard  & AFP
euronews_icons_loading
Au Brésil, un incendie détruit 2000 copies de films de la Cinémathèque
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Ce matin, la Cinémathèque brésilienne de Sao Paulo se revéille, amputée de quelques 2 000 copies de films. Malgré le travail acharné des pompiers, et plus de deux heures à se battre contre les flammes, un incendie qui s'est déclaré dans un entrepôt de le Cinemateca a ravagé une grande partie du bâtiment.

L'entrepôt abritait des copies de films, dont de nombreuses rares et parfois en meilleur état que les originaux, selon les spécialistes : "D'une certaine manière, cet entrepôt est chargé de contenir notre mémoire audiovisuelle, et il n'a pas bénéficié de la maintenance technique adéquate depuis plus d'un an, cette situation relève donc de la responsabilité du gouvernement fédéral." a expliqué Eduardo Morettin, professeur d'histoire de l'audiovisuel à l'université de Sao Paulo.

En juillet 2020, le ministère public de Sao Paulo a lancé une action en justice contre le gouvernement fédéral pour "abandon" de la Cinemathèque, mettant en cause la rétention des ressources et l'absence de gestionnaire en raison d'un imbroglio juridique. Le mois suivant, l'institution a cessé de fonctionner et 41 fonctionnaires ont démissionné.

En avril de cette année, un "Manifeste des travailleurs de la Cinémathèque brésilienne" a mis en garde contre le "risque d'incendie", dû au manque de soins pour "le matériel, l'équipement, les bases de données et les bâtiments".

Les cinéastes dénoncent les errements de la politique culturelle du gouvernement Bolsonaro

Pour eux, cette destruction d'une partie du patrimoine culturel cinématographique brésilien était une tragédie annoncée : "L'incendie de jeudi était "une tragédie annoncée", a estimé le critique cinéma Lauro Escorel sur la chaîne Globonews.

C'est comme si le pays n'avait plus d'album de famille. Ce n'est pas seulement un lieu de dépôt. C'est un lieu vivant, avec la mémoire du pays.
Kléber Mendonça
Cinéaste brésilien

Le cinéaste Kléber Mendonça avait dénoncé début juillet auprès de l'AFP à Cannes le "sabotage du système de soutien à la culture" et la fermeture de la Cinémathèque. "C'est comme si le pays n'avait plus d'album de famille. Ce n'est pas seulement un lieu de dépôt. C'est un lieu vivant, avec la mémoire du pays", avait dit le réalisateur d'"Aquarius" et "Bacurau".

Ces dernières années, quatre incendies et une inondation ont affectés divers bâtiments de cette institution culturelle, fondée en 1940.

En avril dernier, les employés de la Cinemateca avaient écrit une lettre ouverte au gouvernement pour dénoncer l'abandon de l'institution et demander sa réouverture après huit mois de fermeture.