PUBLICITÉ

Afghanistan : tirs contre des manifestants anti-talibans à Jalalabad

Manifestants, à Jalalabad, courant après que les talibans ont ouvert le feu sur la foule, le 18 août 2021
Manifestants, à Jalalabad, courant après que les talibans ont ouvert le feu sur la foule, le 18 août 2021 Tous droits réservés PAJHWOK / AFP
Tous droits réservés PAJHWOK / AFP
Par euronews avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les talibans ont fait usage des leurs armes pour disperser cette foule qui leur était hostile. Certaines sources font état de plusieurs morts.

PUBLICITÉ

Ce mardi, lors de leur première conférence de presse, les talibans ont promis d’œuvrer à la réconciliation en Afghanistan. Mais il semble que les actes n'ont pas suivi les paroles. En effet, des coups de feu ont été tirés contre des manifestants descendus dans les rues de Jalalabad, dans le nord-est du pays, après qu'ils ont tenté de hisser le drapeau national afghan à la place de celui des "étudiants en religion".

Certaines sources indiquent que ces tirs avaient pour but la dispersion de la foule réunie à la veille de la fête nationale afghane. Selon plusieurs agences d'information, ils ont fait des victimes; un mort d'après l'Associated Pressl'agence Reuters avance elle trois personnes tuées et 12 autres blessées. 

Des journalistes présents sur place pour couvrir cette manifestations ont donné plus d'information. Ainsi, Abrak Amirzada, reporter vidéo pour le compte de l'agence de presse afghane Pajhwok, a expliqué que "d__es personnes sont arrivées avec des drapeaux afghans à la main et scandaient des slogans tels que "Vive l'Afghanistan" et disaient que le drapeau ne devait pas être profané. Nous prenions des photos et des vidéos d'eux alors qu'ils atteignaient le rond-point. Alors que je filmais une vidéo, un taliban a commencé à me frapper avec une arme par derrière."

Au moins une autre manifestation en défense du drapeau national afghan a eu lieu. Selon plusieurs témoins, des personnes se sont ainsi rassemblées dans la ville de Khost, située au sud-est du pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Témoignage : une travailleuse humanitaire à Kaboul raconte son retour en Allemagne

Au moins 68 morts en Afghanistan après des crues soudaines

En Afghanistan, plus d'un million de filles n'ont pas accès à l'éducation au début de l'année scolaire