DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un discours pour préciser les réussites et les défis de l’UE

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Un discours pour préciser les réussites et les défis de l’UE
Tous droits réservés  Yves Herman/REUTERS
Taille du texte Aa Aa

Présenter les succès et annoncer les défis européens à venir. C'est le sens du discours sur l'état de l'Union tenu ce mercredi par la présidente de la Commission européenne.

Ursula von der Leyen a vanté les réussites de son équipe dans la course au vaccin. La responsable allemande souligne que 70% de la population adulte est vaccinée, que 700 millions de doses ont été fournies aux Européens et autant pour le reste du monde. "Nous l'avons fait de la bonne manière, parce que nous l'avons fait à la manière européenne, et je pense que ça a marché", se félicite la responsable allemande.

Ursula von der Leyen a aussi voulu se projeter sur les prochains mois. Elle veut renforcer la capacité de l'UE à lutter contre les pandémies à travers la création d'un nouvel organe.

La présidente de la Commission veut aussi faire du continent un leader technologique. Pour cela elle propose une réglementation sur les puces européennes. "Nous dépendons actuellement des puces fabriquées par l'Asie. Alors rassemblons tous nos efforts pour améliorer cette situation", encourage l’Allemande.

EC - Audiovisual Service
Ursula von der Leyen a tenu son 2e discours sur l'état de l'UnionEC - Audiovisual Service

La transition climatique est l'un des dossiers les plus délicats. L'UE veut devenir en 2050 le premier continent neutre en carbone. Mais pour y parvenir il faudra de la volonté politique et des moyens financiers. "Nous veillerons à ce qu'une plus grande ambition climatique s'accompagne d'une plus grande ambition sociale, car la transition doit être équitable", explique la présidente de la Commission. Elle rappelle d’ailleurs que 34 millions d’Européens souffrent déjà de pauvreté énergétique.

Pour devenir réalité ces promesses doivent aussi obtenir le soutien des eurodéputés et des Etats membres. Au-delà du discours, le fond des discussions se déroulera à huis-clos dans les couloirs institutionnels mais aussi dans les capitales afin de trouver les compromis nécessaires.