DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vaccination, défense, budget... ce qu'il faut retenir du discours sur l'état de l'Union européenne

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP, AP
Ursula van der Leyen, présidente de la commission européenne.
Ursula van der Leyen, présidente de la commission européenne.   -   Tous droits réservés  Julien Warnand/AP
Taille du texte Aa Aa

La présidente de la Commission européenne Ursula van der Leyen a prononcé son discours annuel sur l'état de l'Union devant le Parlement européen réuni en session plénière Strasbourg. Retour sur les points principaux de son allocution.

Vaccination

Dans son allocution, la présidente de la Commission a annoncé que l'UE allait donner 200 millions de doses supplémentaires de vaccins aux pays pauvres d'ici mi-2022.
Cela s'ajoutera aux 250 millions de doses déjà promises.

"C'est un investissement solidaire et c'est aussi un investissement dans la santé mondiale", a déclaré, devant le Parlement européen, Mme von der Leyen, soulignant que, si dans l'Union européenne plus de 70% des adultes sont vaccinés, "moins de 1% des doses de vaccins ont été administrées dans les pays pauvres".

"Notre première priorité – et la plus urgente ‑ est d'accélérer la vaccination mondiale".

Défense

Ursula van der Leyen a plaidé en faveur de la mise en place d'une "Union européenne de la Défense".

"Ce qui nous retient, c'est notre manque de volonté politique", a-t-elle souligné. La présidente de la Commission a insisté sur les risques liés à la cyber-criminalité.

Lors de la présidence française de l'UE, un sommet sur la défense européenne sera ainsi organisé à Toulouse au premier semestre de 2022.

La création d'une force européenne de réaction rapide de 5 000 militaires est en discussion depuis plusieurs mois et le retrait américain d'Afghanistan a relancé le débat en soulignant les carences militaires du vieux continent.

Afghanistan

Ursula van der Leyen a fait part de l'attention portée par l'Union européenne à la situation en Afghanistan.

Après l'arrivée au pouvoir des talibans à Kaboul, la présidente de la commission a souligné que l'UE était "aux côtés du peuple afghan". Et de promettre 100 millions d'euros d'aide humanitaire supplémentaires, pour aider la population.

L'UE avait déjà annoncé le quadruplement de son aide humanitaire pour la porter à 200 millions en 2021.

Budget européen

Mme von der Leyen a confirmé l'ouverture prochaine d'un débat sur la réforme des règles budgétaires européennes. L'objectif est de parvenir à une réforme d'ici 2023.

Les règles définissant le Pacte de de stabilité et de croissance (déficit à 3%, dette à 60%...) ont été suspendues l'an dernier en raison de la crise sanitaire. Il s'agissait de permettre aux Etats membres de soutenir leurs économies face à l'impact de la crise sanitaire.

L'UE "ne répétera pas l'erreur" commise après la dernière crise financière quand un retour précipité à la rigueur budgétaire avait provoqué une rechute du continent dans la récession, a promis la présidente de la Commission européenne.

Pacte vert pour l'Europe

Ursula van der Leyen a rappelé l'objectif qu'elle avait fixé un an plus tôt : réduire les émissions de CO2 d'au moins 55 % à l'horizon 2030. "Depuis lors, a-t-elle indiqué, nous avons – ensemble – traduit nos objectifs climatiques en obligations juridiques. L'Union européenne est la première grande économie à présenter une législation complète pour atteindre ses objectifs."

L'Union européenne va, par ailleurs, doubler son financement extérieur pour la biodiversité, en particulier pour les pays les plus vulnérables.

Jeunesse

La présidente de la commission a dit vouloir que 2022 soit l'année de la jeunesse européenne, "une année consacrée à valoriser les jeunes qui ont tant consacré aux autres". "Les jeunes doivent mener les débats de la Conférence sur l'avenir de l'Europe", a-t-elle ajouté.

  • Il s'agissait du 10ème discours sur l'état de l'Union européenne, le deuxième pour Ursula Von der Leyen
  • Les députés européens ont exprimé leur opinion sur le travail et les projets de la Commission européenne après le discours de Mme van der Leyen.