This content is not available in your region

Ils ont reçu le Prix Sakharov ET le Nobel de la paix : qui sont-ils ?

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy  avec AFP, AP
Ces 5 personnalités ont reçu le Prix Sakharov ET et le prix Nobel de la paix. Découvrez-les...
Ces 5 personnalités ont reçu le Prix Sakharov ET et le prix Nobel de la paix. Découvrez-les...   -   Tous droits réservés  AFP and AP

Le nom du lauréat du Prix Sakharov 2021 sera dévoilé ce mercredi au Parlement européen à Strasbourg.

Ce "Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit" récompense les personnes et les organisations qui défendent les droits de l’Homme et les libertés fondamentales. Il est décerné chaque année depuis 1988.

Par le passé, 5 de ses lauréats se sont également vu décerner le Prix Nobel de la paix, la même année ou plus tard. Voici la liste.

  • Nelson Mandela
DENIS FARRELL/AP2008
Nelson Mandela à Johannesburg (Afrique du Sud) le 28/11/2008DENIS FARRELL/AP2008

Figure de la lutte anti-apartheid dans son pays, l'Afrique du Sud, Nelson Mandela a été le premier lauréat du Prix Sakharov en 1988. Cette récompense lui est attribuée alors même qu'il se trouve encore en prison.

Libéré en 1990, après 27 ans sous les verrous, Nelson Mandela oeuvre en faveur de la réconciliation, aux côtés du président sud-africain d'alors : Frederik de Klerk. Le comité Nobel norvégien salue "leur travail pour l'élimination pacifique du régime de l'apartheid" et leur attribue le P**rix Nobel de la paix en 1993**.

  • Aung San Suu Kyi
Aung Shine Oo/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Aung San Suu Kyi à Naypyitaw (Myanmar), le 17/12/2019Aung Shine Oo/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.

Militante pro-démocratie, Aung San Suu Kyi est une figure de l'opposition à la dictature militaire de son pays, le Myanmar (Birmanie).

Son engagement à la tête de la Ligue nationale pour la démocratie (parti d'opposition) lui vaut d'être emprisonnée en 1990. C'est à cette date que le Parlement européen lui décerne le Prix Sakharov 1990.

La "Dame de Rangoon" est ensuite la lauréate du Prix Nobel de la paix en 1991.

A noter qu'en 2020, la Conférence des présidents du Parlement européen a exclu formellement Aung San Suu Kyi, de la communauté du Prix Sakharov. Une manière de sanctionner son inaction et son acceptation des crimes en cours contre la communauté Rohingya au Myanmar.

  • Malala Yousafzai
Franck Robichon/AP
Malala Yousafzai à Tokyo (Japon), le 22/03/2019Franck Robichon/AP

Le combat de Malala Yousafzai, c'est celui du droit des filles à l'éducation.

En 2012, alors âgée de 15 ans, elle échappe à un attentat commis par les talibans pakistanais. Depuis, la jeune Pakistanaise vit en Angleterre. Elle ne cesse de dénoncer l'obscurantisme et milite pour l'accès des enfants à l'éducation.

Ce combat lui a valu de recevoir le Prix Sakharov en 2013, puis le prix Nobel de la Paix en 2014.

  • Nadia Murad
Karim Kadim/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Nadia Murad à Bagdad (Irak), le 12/12/2018Karim Kadim/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.

Membre de la minorité religieuse yézidie, la jeune Irakienne d'origine kurde Nadia Murad a été kidnappée en 2014 par les djihadistes du groupe Etat islamique et réduite en esclavage sexuel.

Après s'être s'échappée, elle s'installe en Allemagne et témoigne des horreurs vécues, dénonçant le trafic d'êtres humains et les violences sexuelles.

Nadia Murad reçoit le Prix Sakharov en 2016, avec une autre ancienne otage de Daech, Lamia Haji Bachar.

Deux ans plus tard, le comité Nobel norvégien récompense les "efforts pour mettre fin à l'emploi des violences sexuelles en tant qu'arme de guerre", et attribue le Prix Nobel de la paix 2018 à Nadia Murad et à Denis Mukwege.

  • Denis Mukwege
ALAIN WANDIMOYI/AFP or licensors
Le Dr Denis Mukwege à Bukavu (est de la RDC), le 06/10/2018ALAIN WANDIMOYI/AFP or licensors

Surnommé "l'homme qui répare les femmes", le docteur Denis Mukwege est un gynécologue congolais.

Il vient en aide aux femmes victimes de violences sexuelles dans l'est de la république démocratique du Congo (RDC).

Cet engagement lui vaut de recevoir le Prix Sakharov en 2014 et le Prix Nobel de la paix en 2018 (conjointement avec Nadia Murad - voir ci-dessus).