EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Afghanistan : les talibans lancent le programme "nourriture contre travail"

File d'attente d'Afghans prêts à travailler pour le programme "nourriture contre travail", Kaboul, 24 octobre 2021
File d'attente d'Afghans prêts à travailler pour le programme "nourriture contre travail", Kaboul, 24 octobre 2021 Tous droits réservés HOSHANG HASHIMI/AFP or licensors
Tous droits réservés HOSHANG HASHIMI/AFP or licensors
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement taliban de transition propose d'employer des milliers d'Afghans sans travail et de les payer en blé.

PUBLICITÉ

Le travail de ces ouvriers de Kaboul consiste à creuser des canaux d'eau et des terrasses de captage de la neige dans les collines pour lutter contre la sécheresse. En échange, ils seront payés en blé.

Le gouvernement de l'Émirat islamique d'Afghanistan a lancé le programme "nourriture contre travail".

Il est mis en œuvre dans les principales villes du pays et emploiera 40 000 hommes rien que dans la capitale. 11 600 tonnes de blé seront distribuées à Kaboul et environ 55 000 tonnes dans les autres régions du pays, notamment à Herat, Jalalabad, Kandahar, Mazar-i-Sharif et Pol-i-Khomri.

"La pauvreté et la faim ont de nombreuses causes", a expliqué Abdul Rahman Rashid, le ministre de l'agriculture du gouvernement taliban de transition. "La première est le Covid qui affecte le monde entier. La deuxième est la sécheresse en Afghanistan et dans la région. La troisième raison est l'arrêt de l'aide mondiale à l'Afghanistan et le gel des capitaux et de l'argent de l'Afghanistan dans les banques internationales".

Le ministre de l'agriculture Abdul Rahman Rashid et le maire de Kaboul Hamdullah Nomani ont coupé un ruban rose et creusé un petit fossé lors d'une cérémonie organisée dans le quartier rural de Rish Khor, dans la capitale, pour lancer le programme.

Sur le front, dans le nord du pays, le Croissant-Rouge tente d'apporter son aide dans les camps de déplacés. Mais comme elle le rappelle, malgré toute leur bonne volonté, les ONG sont incapables d'empêcher une crise humanitaire. Elle enjoint la communauté internationale à travailler avec l'Émirat islamique d'Afghanistan.

Plus de la moitié de la population afghane, soit 22,8 millions de personnes, sera cet hiver en situation d'insécurité alimentaire aiguë affirme le programme alimentaire mondial de l'ONU.

Sources additionnelles • AP, AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Afghanistan face à la famine cet hiver

Au moins 68 morts en Afghanistan après des crues soudaines

En Afghanistan, plus d'un million de filles n'ont pas accès à l'éducation au début de l'année scolaire