This content is not available in your region

Attentat meurtrier contre le plus grand hôpital militaire de Kaboul

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Attentat meurtrier contre le plus grand hôpital militaire de Kaboul
Tous droits réservés  Bram Janssen/Associated Press

Au moins 19 personnes ont été tuées et 50 blessées mardi dans une attaque contre l'hôpital militaire national de Kaboul, dans un contexte de violence croissante en Afghanistan entre les talibans au pouvoir et le groupe djihadiste Etat islamique.

"Dix-neuf corps et environ 50 blessés ont été emmenés dans les hôpitaux de la ville", a déclaré sous couvert d'anonymat un responsable au ministère de la Santé. L'attaque n'a pas été immédiatement revendiquée.

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Qari Sayed Khosti, a évoqué dans un tweet "une bombe ayant explosé à l'entrée" de l'hôpital militaire Sardar Mohammad Dawood Khan, et ajouté que les forces spéciales talibanes étaient sur place.

L'attaque est terminée, a annoncé un responsable au sein du gouvernement taliban. La première explosion a été entendue près de l'hôpital vers 13H00 heures locales. Elle a été suivie de tirs, puis d'une deuxième explosion et de nouveaux tirs.

L'établissement, qui peut accueillir jusqu'à 400 patients, est le plus grand hôpital militaire du pays. Il avait déjà été attaqué en mars 2017 par des assaillants habillés en personnel médical. Cette fusillade sanglante de 6 heures à l'intérieur du bâtiment, revendiquée par l'EI, avait fait 50 morts selon le bilan officiel, plus du double selon des sources sécuritaires.