This content is not available in your region

Judo : les Japonais dominateurs lors de la journée d'ouverture du Grand Chelem de Bakou

Access to the comments Discussion
Par Cyril Collot
euronews_icons_loading
Judo : les Japonais dominateurs lors de la journée d'ouverture du Grand Chelem de Bakou
Tous droits réservés  (c) Di Feliciantonio Emanuele

La ville de Bakou accueille pendant trois jours l'avant-dernière épreuve de la saison internationale de Judo. 196 compétiteurs venus de 29 pays vont assurer le spectacle jusqu'à dimanche dans la capitale azerbaïdjanaise.

Le judo est de retour au pays du feu. Le président de la Fédération internationale (IJF), Marius Vizer et d'autres invités de marque ont officiellement lancé vendredi le Grand Chelem de Bakou 2021.

Un début en fanfare pour la Japonaise Rina Tatsukaw**a qui a donné le coup d'envoi de l'épreuve en s'imposant avec la manière dans la catégorie des moins de 48 kg face à l'Autrichienne Katharina Tanzer.**

Un peu plus tard, sa compatriote Momo Tamaoki a offert sa deuxième médaille d'or au Japon en taillant brillamment sa route chez les moins de 57 kg pour l'emporter en finale sur la Kazakh Munkhtsedev.

Reka Pupp fait sensation

La femme du jour est tout de même hongroise : dans la catégorie des moins de 52 kg, Reka Pupp est parvenue à contrecarrer les plans de la Britannique Chelsie Giles, médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Tokyo. L'Ambassadeur de l'IJF et président de la Fédération de Judo de Russie, Vasily Anisimov, a présenté les médailles.

"Je me suis dit que j'étais dans un bon jour, la meilleure, la plus forte, quelque chose comme ça. Je suis très heureuse, je remporte enfin un succès en Grand Chelem, avec cette toute première médaille d'or. Je suis heureuse et je vais tout faire pour récidiver", s'est félicitée Reka Pupp après sa belle démonstration.

Safarov brille devant son public

Lors de cette première journée de compétition, le public de Baku a eu l'occasion de s'enflammer devant les exploits de la nouvelle génération. Les judokas locaux ont assuré le spectacle et donné de belles assurances pour les années à venir. Chez les moins de 66 kg, Orkhan Safarov a remporté la première médaille d'or du tournoi pour l'Azerbaïdjan.En finale, il s'est défait du Macédonien Denis Vieru sur un ippon.

Comme un symbole, c'est le président de la Fédération de Judo d'Azerbaïdjan, Rashad Nabiyev, qui lui a remis sa médaille : " Le judo est très populaire en Azerbaïdjan. Et des tournois comme celui-ci sont très importants pour inspirer les plus jeunes ", a expliqué Safarov à l'issue de la cérémonie.

A noter enfin, le premier sacre en Grand Chelem pour le Géorgien Jaba Papinashvili , tombeur sur un waza-ari du Russe Albert Ogurov dans la catégorie des moins de 60 kg. Une performance qui devrait inspirer les autres champions qui se produiront samedi et dimanche sur les tatamis de la Heydar Aliyev Sport Arena de Bakou.