This content is not available in your region

De la Grèce à l'Islande, de nombreux pays choisissent de durcir leurs mesures sanitaires

Access to the comments Discussion
Par euronews & AFP
euronews_icons_loading
De la Grèce à l'Islande, de nombreux pays choisissent de durcir leurs mesures sanitaires
Tous droits réservés  AP Photo

A l'instar de nombreux autres pays européens, la Grèce impose plus de restrictions pour barrer la route au retour du coronavirus. Les personnes non vaccinées, presque 40% de la population, sont tenues de présenter un test négatif récent pour entrer dans les lieux publics, restaurants et cafés.

En Slovénie, pas de retour du confinement, mais un durcissement des mesures sanitaires et un encouragement, à nouveau, au télétravail.

Une partie du personnel soignant se voit par ailleurs accorder une revalorisation salariale.

L'Islande suit ce mouvement de restrictions, en imposant de nouvelles jauges aux rassemblements et en rendant obligatoire le port du masque dans les magasins et les lieux publics. Sur l'île 89 % de la population de plus de 12 ans est entièrement vaccinée.

Vaccination contre la montre en Autriche puisque de nouvelles restrictions seront valables à partir de lundi.

Seule une preuve de vaccination ou de guérison permettra d'entrer dans de nombreux lieux publics et événements réunissant plus de 25 personnes.

Dans le principal centre de vaccination de Vienne, jusqu'à 1200 personnes par jour se sont succédées cette semaine.

Et en Suisse, quelques centaines de personnes sont descendues dans les rues de Fribourg contre pour manifester contre le passe sanitaire.