This content is not available in your region

Covid-19 : la France est entrée officiellement dans la 5ème vague

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy  avec AFP
euronews_icons_loading
Un masque jeté dans la rue
Un masque jeté dans la rue   -   Tous droits réservés  Michael Probst/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

La France reconnaît être officiellement entrée dans la cinquième vague avec une épidémie de Covid-19 qui accélère comme l'ont montré les chiffres de mardi : près de 20 000 nouveaux cas quotidien, soit plus de 7 000 de plus que sept jours auparavant.

La France bientôt au niveau de l'Allemagne ?

A ce rythme, le pays pourrait rapidement atteindre les niveaux du Royaume-Uni et de l'Allemagne qui enregistrent chaque jour près de 40 000 nouvelles contaminations, alors que la moyenne française, sur une semaine, reste pour l'instant au-dessus de la barre des 10 000 nouveaux cas, c'est plus qu'en Italie et en Espagne.

euronews
Le Covid-19 en Europeeuronews

L'heure de la dose de rappel

Avec le froid, qui offre un terrain favorable à la circulation du virus, les autorités françaises appellent la population à une vigilance renforcée : sur les gestes barrières, les contrôles des pass sanitaires et la vaccination. Les personnes âgées de 50 à 64 ans peuvent désormais prendre rendez-vous pour se faire administrer leur dose de rappel.

Quant à la vaccination des enfants, qui a débuté dans certains pays comme l’Autriche, l'Académie française de médecine a pris une position médiane en recommandant le vaccin pour les enfants à risque ou vivant dans l'entourage d'adultes vulnérables.

Plus de 6 millions de personnes non vaccinées

Aujourd'hui, 75 % de la population française éligible au vaccin a reçu un schéma complet, tandis que plus de 6 millions de personnes n'ont pas été vaccinées.

Une étude de Santé publique montre que la la vaccination contre le Covid-19 a fortement contribué à faire chuter les hospitalisations des Français les plus fragiles.

La crise sanitaire demeure source de tensions au sein de la population. En Guadeloupe, une grève générale a été décrétée contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale des soignants.