This content is not available in your region

Dans l'est de l'Ukraine, la crainte d'un nouveau conflit

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Dans l'est de l'Ukraine, la crainte d'un nouveau conflit
Tous droits réservés  Alexei Alexandrov/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Ils arrivent par bus de la République populaire de Louhansk, et viennent rendre visite à leur proches. Chaque jour, 2000 personnes font le voyage entre la zone dirigée par les rebelles depuis 2014 et celle du gouvernement ukrainien. 

Des habitants à bout de nerfs

Ils doivent attendre des heures à ce point de contrôle entre les deux zones. Désormais, ils craignent une nouvelle guerre.

"Bien sûr, nous avons peur." explique Liuba, habitante de Louhansk. "Nous avons tous peur et nous nous sentons à bout de nerfs. Nous ne voulons pas qu'elle se produise. Même la situation actuelle est meilleure que la guerre."

La crainte d'une invasion se fait de plus en plus forte à mesure que les troupes russes se rassemblent à la frontière ukrainienne. 

Un regain des tensions

Ces dernières semaines, les habitants affirment que la ville située près du pont a été touchée par des tirs d'artillerie à trois reprises.

Les dirigeants occidentaux ont menacé Moscou de lourdes conséquences si la Russie devait attaquer l'Ukraine. 

Il n'y aura pas de compromis sur le droit de l'OTAN à protéger ses membres a prévenu son secrétaire général. 

Dans l'expectative, les habitants de Louhansk continuent à passer par ce passage, le seul entre les deux zones.