This content is not available in your region

Célébrations de fin d'année : c'est déjà 2022 en Océanie

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Port de Sydney, 1er janvier 2022
Port de Sydney, 1er janvier 2022   -   Tous droits réservés  Rob Griffith/AP2009

Même si l'Europe se prive de ses traditionnelles célébrations du nouvel An, Covid oblige, de l'autre côté du globe, Sydney, la plus grande ville d'Australie, a maintenu son feu d'artifice grandiose qui tous les ans illumine le célèbre opéra. Et contrairement à l'événement sans spectateurs de l'année dernière, des dizaines de milliers de personnes ont pu y assister sur les quais.

Les autorités australiennes ont abandonné la stratégie "zéro Covid" pour celle consistant à "vivre avec le Covid-19" ; elles disent se fonder sur les taux élevés de vaccination chez les adultes et sur la conviction croissante qu'Omicron est moins mortel que les précédents variants.

En Nouvelle-Zélande, où la maladie n'a fait que 40 morts sur une population de 5 millions d'habitants, les autorités ont aussi annulé plusieurs feux d'artifices, mais organisé des jeux de lumières à Auckland.

Les autorités, qui ont fermé le pays en mars 2020, ont admis que le variant Delta avait changé la donne et qu'elles devaient abandonner leur objectif zéro Covid.

Sources additionnelles • AP, AFP