This content is not available in your region

Omicron déferle sur l'Est de l'Europe

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Omicron déferle sur l'Est de l'Europe
Tous droits réservés  Dmitri Lovetsky/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Vendredi, jamais la Russie n'avait connu autant de nouvelles infections depuis le début de la pandémie : le pays en a enregistré quasiment 50 000. La Russie prend de plein fouet la vague Omicron à son tour.

 En Roumanie où les infections atteignent aussi des chiffres vertigineux les autorités appellent à faire une dose de rappel avant le 1er février pour ceux vaccinés il y a 9 mois, faute de quoi il sera impossible de voyager dans l'Union européenne. Le taux de vaccination est bas.

 Mêmes infections record en Pologne : le Premier ministre va ouvrir des lits de réanimation supplémentaires face à cette 5e vague.

 La Belgique s'est dotée hier d'un nouvel outil, baptisé "baromètre corona", qui permettra de faire évoluer les mesures anti-Covid pour la culture et les cafés-restaurants en fonction de la pression de la pandémie sur le système hospitalier. Ce "baromètre" entrera en vigueur le 28 janvier.

Le Premier ministre belge a annoncé un léger assouplissement des restrictions concernant le coronavirus malgré des infections record.

Le Premier ministre irlandais a annoncé que la quasi-totalité des restrictions liées au Covid sont levées depuis 6h ce matin. Les seules règles qui resteront en place seront les masques, l'auto-isolement après un test positif au virus et les laissez-passer Covid pour les voyages internationaux.

Enfin au Danemark qui a allégé ses restrictions il y a une semaine, on observe avec attention une souche cousine d'Omicron, appelée BA.2, qui s'est installée dans le pays. Jusqu'à présent, pas trop de raisons de s'inquiéter, même si cette souche serait plus transmissible.