Syrie : des dizaines de morts dans l'attaque d'une prison par les combattants de l'Etat islamique

Syrie : des dizaines de morts dans l'attaque d'une prison par les combattants de l'Etat islamique
Tous droits réservés Ahmed Mardnli/MTI/MTVA
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Quatre jours d'assaut par une centaine de jihadistes, contre une prison en Syrie : bilan plus de 120 morts. Les extrémistes de l'Etat islamique ont tenté de libérer les leurs.

PUBLICITÉ

L'attaque d'une prison en Syrie, et des dizaines de morts : plus de 120 personnes, en grande majorité des combattants, ont péri en quatre jours d'affrontements entre le groupe jihadiste Etat islamique et les forces kurdes en Syrie.

Jeudi soir, plus de 100 jihadistes prennent d'assaut la prison de Ghwayran dans la ville de Hassakeh dans le nord-est de la Syrie. L'une des plus grandes, qui abrite quelque 3.500 membres présumés de l'EI parmi lesquels des dirigeants du groupe. 

Selon les forces kurdes qui contrôlent la prison, les détenus se sont révoltés et ont tenté de s'échapper. Certains ont été rattrapés. Une voiture piégée a explosé à l'extérieur de la prison alors que des hommes armés affrontaient les forces de sécurité.

L'attaque de la prison est la plus importante déclenchée par les militants de l'EI en Syrie depuis la chute de leur "califat" il y a trois ans.

Les affrontements ont fait "sept morts civils", a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Nombreux sont ceux qui ont fui la zone, soumise aux bombardements de la coalition internationale venue en appui. Des cohortes de personnes démunies quittaient leurs maisons, pour un futur incertain, beaucoup n'ayant nul part où aller. 

Selon les autorités kurdes, quelque 12.000 jihadistes de plus de 50 nationalités sont détenus dans leurs prisons. Elles dénoncent l'inaction de la communauté internationale et les pays qui ne rapatrient pas leurs ressortissants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre à Gaza : de nouveaux pourparlers de paix prévus ce dimanche en Egypte

La Norvège va augmenter son budget militaire de près de 52 milliards d'euros sur 12 ans

Israël continue inlassablement de frapper Gaza