This content is not available in your region

La fresque "Guernica" de retour à l'ONU, après un an d'absence

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy  avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Archives : la tapisserie Guernica à l'entrée du Conseil de sécurité de l'ONU (New York), le 02/01/2018
Archives : la tapisserie Guernica à l'entrée du Conseil de sécurité de l'ONU (New York), le 02/01/2018   -   Tous droits réservés  Mary Altaffer/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.

Un an après sa disparition soudaine qui avait provoqué une vive émotion aux Nations Unies, la vaste tapisserie représentant Guernica de Picasso et propriété de la famille Rockefeller a retrouvé sa place à l'entrée du Conseil de sécurité, a annoncé l'ONU.

La tapisserie représentant Guernica de Picasso a retrouvé sa place dans le bâtiment des Nations-Unies à New York.

Commandée en 1955 par Nelson Rockefeller, la tapisserie tirée de l'oeuvre de Pablo Picasso et qui représente le bombardement de la ville de Guernica le 26 avril 1937 par l'Allemagne nazie et l'Italie fasciste, a été tissée par l'atelier français Jacqueline de La Baume-Dürrbach.

Depuis 1984, elle orne l'entrée du Conseil de sécurité de l'ONU. 

La présence de la tapisserie, devant laquelle passent régulièrement des présidents, ministres et autres ambassadeurs allant au Conseil de sécurité, vise à les sensibiliser à la tragédie de la guerre.

En février 2021, en pleine crise aiguë de Covid-19 et alors que le campus de l'ONU était déserté de ses milliers d'employés enjoints au télétravail, la vaste fresque avait été récupérée par les Rockfeller, à la surprise générale. Soit disant pour être nettoyée.

Face à l'émoi suscité par ce retrait, l'oeuvre a finalement été réinstallée ce samedi, avec la possibilité pour la famille de la reprendre temporairement pour des expositions aux Etats-Unis et à travers le monde, a précisé l'ONU.

"C'est super", a réagi un diplomate, résumant le soulagement de nombre de ses collègues, fonctionnaires ou journalistes travaillant à l'ONU à New York.