This content is not available in your region

Guerre en Ukraine : le pavillon russe exclu du Salon mondial du mobile à Barcelone

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Salon mondial du mobile à Barcelone en Espagne
Salon mondial du mobile à Barcelone en Espagne   -   Tous droits réservés  AFP

L’évènement phare de l'industrie de la téléphonie mobile s'est ouvert lundi à Barcelone sur fond de guerre en Ukraine. 

Les organisateurs qui ont vivement condamné l’invasion de Moscou ont symboliquement supprimé le pavillon russe du congrès.

Le salon, qui se tient jusqu'à jeudi, "condamne avec force l'invasion russe de l'Ukraine", a déclaré lors d'une conférence inaugurale le directeur général de l'Association mondiale des opérateurs télécoms (GSMA), Mats Granryd, longuement applaudi par les participants.

_"Ils sont sur la liste des entreprises sanctionnées, et nous sommes obligés de suivre ces décisions. Mais la situation peut également évoluer. Le salon mondial du mobile est un évènement sans importance par rapport à ce qu’il se passe en ce moment en Ukraine. Nous sommes très tristes pour le peuple ukrainien. C’est une atrocité que, bien sûr, nous ne pouvons pas accepter", _a déclaré Mats Granryd. 

Une dizaine d'entreprises russes du secteur technologique étaient attendues dans ce pavillon. 

Dans les allées du salon, le spécialiste de la cybersécurité Kaspersky ou encore l'entreprise Infinet Wireless, tous deux russes, étaient néanmoins présents.

La question des sanctions imposées à Moscou, après son invasion de l'Ukraine, devrait aussi être suivie de près. Washington a en effet décidé de limiter les exportations technologiques vers la Russie, ce qui pourrait perturber un marché déjà sous tension à cause des pénuries de semi-conducteurs.

Un marché sous tension

Selon les organisateurs, 1.500 exposants issus de 170 pays ont répondu présent cette année. 

Entre 40 000 et 60 000 visiteurs sont attendus cette année au salon. Cette fréquentation est encore très éloignée des chiffres de l'avant-pandémie (100 000 visiteurs de 2019), mais néanmoins encourageante après deux ans de crise sanitaire.

Le Salon du mobile avait été annulé à la dernière minute en 2020, en raison des multiples défections chez les grands noms des télécoms. L'an dernier, il s'était tenu, mais au début de l'été et dans un format allégé (20 000 participants).

En perte de vitesse depuis plusieurs années, le marché du smartphone a grimpé de 5,7% l'an dernier, avec 1,35 milliard d'appareils vendus dans le monde, selon le cabinet IDC. Mais il se heurte depuis l'été à ces problèmes logistiques, qui ont pesé sur les résultats au quatrième trimestre.