This content is not available in your region

Assassinat de Thomas Sankara : l'ex-président burkinabé Blaise Compaoré condamné à la perpétuité

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Le capitaine Thomas Sankara, président du Burkina Faso, lors d'une conférence de presse, le 2 septembre 1986, lors d'un sommet des non-alignés à Harare.
Le capitaine Thomas Sankara, président du Burkina Faso, lors d'une conférence de presse, le 2 septembre 1986, lors d'un sommet des non-alignés à Harare.   -   Tous droits réservés  DOMINIQUE FAGET/AFP or licensors

L'ancien président du Burkina Faso Blaise Compaoré, a été condamné mercredi par contumace à la prison à perpétuité pour sa participation à l'assassinat de son prédécesseur Thomas Sankara, tué avec douze de ses compagnons lors d'un coup d'Etat en 1987.

Le tribunal militaire de Ouagadougou a également condamné à la perpétuité le commandant de sa garde Hyacinthe Kafando et le général Gilbert Diendéré, un des chefs de l'armée lors du putsch de 1987. Blaise Compaoré, en exil depuis 2014 en Côte d'Ivoire, et Hyacinthe Kafando, en fuite depuis 2016, étaient les grands absents de ce procès qui avait débuté il y a six mois.

Il aura fallu plusieurs années d'instruction pour que 14 accusés comparaissent devant le tribunal militaire de Ouagadougou, dont deux jugés par contumace. Cette procédure judiciaire est l'un des principaux acquis de l’insurrection de 2014, qui a mis un terme au régime de l’ancien président lors d'un coup d'état.

Le parquet avait requis trente ans de prison ferme à l'encontre des prévenus, pour attentat à la sûreté de l'état, recel de cadavre, et complicité d'assassinat.