EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

"Nous les supplions de nous aider" : l'appel au secours des Ukrainiens retranchés de Marioupol

AFP
AFP Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'appel à l'aide des Ukrainiens retranchés dans l'usine de Marioupol : un commandant de la marine supplie pour qu'on évacue soldats et militaires vers un pays tiers.

PUBLICITÉ

Les Ukrainiens retranchés dans l'usine métallurgique Azovstal de Marioupol supplient pour que les dirigeants de la planète leur viennent en aide et évacuent militaires et civils vers un pays tiers.

Nous vivons peut-être nos derniers jours, si ce ne sont nos dernières heures
Serguiy Volyna
commandant de la 36e brigade de la marine nationale ukrainienne

Serguiy Volyna, commandant de la 36e brigade de la marine nationale ukrainienne : "Ceci est notre appel au monde. Cela pourrait être le dernier de notre vie. Nous vivons peut-être nos derniers jours, si ce ne sont nos dernières heures. L'ennemi est dix fois plus nombreux. Il nous est supérieur dans les airs, dans l'artillerie, les forces terrestres, l'équipement et les chars. Nous ne défendons rien d'autre que l'usine Azovstal, où, en plus du personnel militaire, il y a aussi des civils, qui sont victimes de cette guerre. Nous lançons un appel à tous les dirigeants du monde, nous les supplions de nous aider de lancer une procédure d'extraction e nous conduire sur le territoire d'un pays tiers. Nous sommes tous des soldats du bataillon militaire de Marioupol, plus de 500 combattants blessés, et des centaines de civils, dont des femmes et des enfants. Nous vous supplions de nous mettre en sécurité sur le territoire d'un pays tiers, merci."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Marioupol proche de tomber aux mains des forces russes

Encore une nuit sous les bombes en Ukraine, la capitale frappée

No Comment : au moins 6 blessés dans une frappe aérienne russe sur Kharkiv