France : fin de l'obligation du port du masque dans les transports

L'aéroport Paris-Charle de Gaulle (capture d'écran AFP Vidéo)
L'aéroport Paris-Charle de Gaulle (capture d'écran AFP Vidéo)   -  Tous droits réservés  AFP
Par Julien Pavy  avec AFP

Une mesure justifiée par l’accalmie sanitaire même si, avec environ 30 000 nouvelles contaminations quotidiennes, l'épidémie n'est pas terminée.

La France a levé ce lundi sa dernière grande mesure de restriction anti-Covid. Il n'est plus obligatoire de porter le masque dans les transports : avions, trains, bus, métro, taxis...

De nombreux voyageurs toujours prudents

Cette mesure est justifiée par l’accalmie sanitaire même si, avec environ 30 000 nouvelles contaminations quotidiennes, l'épidémie n'est pas terminée.

A l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, de nombreux voyageurs préfèrent restent prudents :

"Par sécurité vis-à-vis de mes proches, ma famille, mes amis, je pense que le port du masque pour l'instant est encore nécessaire", dit une femme, masquée_.
_

"Il y a de nombreux porteurs asymptomatiques, or on ne sait pas qui ils sont. C'est mieux à mon avis de continuer à se protéger les uns les autres", souligne un voyageur américain.

"Aujourd'hui, je vais le porter dans l'avion. Je sais qu'on peut ne plus le porter, mais moi je prends la décision de le porter parce que le virus est toujours là, l'épidémie n'est pas enrayée, quand on voit ce qui se passe en Chine, c'est quand même hyper préoccupant, donc moi j'ai décidé de garder le masque", ajoute une femme en partance pour Madrid_.
_

D'autres pays européens attentistes

Si le port du masque n'est plus obligatoire dans les transports, il reste toutefois recommandé précisent les autorités de santé, qui pourraient revenir sur leur décision en cas de reprise épidémique.

Ailleurs en Europe, la Belgique, l'Espagne ou l'Italie maintiennent jusqu'à présent l'obligation du port du masque dans les transports.

À découvrir également

Hot Topic

Plus sur le sujet :

Covid-19