This content is not available in your region

Davos 2022 : les céréales ukrainiennes sont au centre des discussions entre Kyiv et les Occidentaux

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Les dirigeants européens et le président ukrainien
Les dirigeants européens et le président ukrainien   -   Tous droits réservés  AP

La question des céréales ukrainiennes est au cœur des discussions entre Kyiv et les Occidentaux.

Lors de ce forum économique mondial à Davos, le président lituanien a fait savoir que les pays baltes et la Pologne pourraient offrir une voie alternative aux exportations de céréales, afin d’assurer la sécurité alimentaire mondiale.

"Le déblocage des ports serait probablement l'alternative la plus pertinente pour résoudre ce problème. Mais même s'ils ne parviennent pas à débloquer le port d'Odessa, il existe aussi d'autres canaux alternatifs - des moyens logistiques pour exporter les céréales via les villes portuaires polonaises et baltes, explique à Euronews le président lituanien Gitanas Nauseda. 

"Kyiv se bat aussi pour notre liberté"

Fidèle à la cause ukrainienne, le parlement lituanien a voté à l'unanimité pour qualifier les actions de la Russie en Ukraine, de "génocide" et de "terrorisme".

_"L'Ukraine ne se bat pas seulement pour sa liberté. Elle se bat aussi pour notre liberté et en étant très proche de ce pays dangereux, dont vous connaissez le nom, nous comprenons ce danger probablement mieux que quiconque en Europe",_affirme le dirigeant lituanien.

Depuis le début de la guerre, la Lituanie a décidé de réduire ses relations diplomatiques avec la Russie et d'expulser début avril l'ambassadeur de Moscou.