EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les compagnies aériennes voient le bout du tunnel du Covid-19 et enregistrent une forte reprise

Willie Walsh, directeur de l'Association du transport aérien international (Iata), lors de sommet consacré au transport aérien organisé à Singapour, le 17 mai  2022
Willie Walsh, directeur de l'Association du transport aérien international (Iata), lors de sommet consacré au transport aérien organisé à Singapour, le 17 mai 2022 Tous droits réservés ROSLAN RAHMAN / AFP
Tous droits réservés ROSLAN RAHMAN / AFP
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

De nouveau optimistes après deux ans et demi de pandémie, les compagnies aériennes s'attendent à réduire leurs pertes cette année et à revenir dans le vert en 2023, à la faveur d'une forte reprise de la demande des passagers.

PUBLICITÉ

Les compagnies aériennes enregistrent une forte reprise de la demande des passagers et le secteur espère être à nouveau rentable en 2023. Après deux années de Covid-19, les pertes cumulées devraient passer de plus de 42 milliards de dollars en 2021 à moins de dix milliards cette année, selon un communiqué de l'Association du transport aérien international (Iata), qui fédère la grande majorité des compagnies aériennes et tient son assemblée générale annuelle à Doha.

Récemment Willie Walsh, le directeur de l'Iata avait déclaré lors de sommet consacré au transport aérien organisé à Singapour, le 17 mai dernier, que "nous n'avons que des perspectives positives pour l'industrie, on est sur la bonne voie. Les compagnies aériennes se portent bien, elles reconstituent leurs revenus et maîtrisent leurs coûts". Willie Walsh avait également ajouté que "même face à l'une des plus importantes augmentations du prix du pétrole, nous avons pu prévoir une réduction des pertes pour l'année en cours, et nous nous réjouissons que le secteur redevienne rentable".

Cette année, malgré l'inflation et une baisse du pouvoir d'achat, les recettes du transport de passager devraient plus que doubler. En termes de chiffre d'affaire, les compagnies aériennes pensent retrouver en 2022 plus de 93 % des niveaux de 2019. L'Iata voit toujours la fréquentation retrouver les chiffres d'avant-crise en 2024.

La crise sanitaire a torpillé le secteur aérien, qui a perdu 60% de ses clients en 2020. En 2021, la fréquentation n'était remontée qu'à 50% des 4,5 milliards de passagers de 2019

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grève : Lufthansa annule près d'un millier de vols en Allemagne, 130 000 personnes sont concernées

Covid-19 : la France face à un fort regain épidémique, 147 000 nouveaux cas en 24 heures

Ce célèbre village des Baléares limite les visites pour lutter contre le tourisme de masse