PUBLICITÉ

Moscou accuse l'Ukraine de la mort de quatre civils dans la ville russe de Belgorod

explosion dans la ville de Belgorod, 03/07/2022
explosion dans la ville de Belgorod, 03/07/2022 Tous droits réservés AP/Russian Emergency Ministry Press Service
Tous droits réservés AP/Russian Emergency Ministry Press Service
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'armée russe a affirmé avoir abattu dimanche à l'aube trois missiles ukrainiens lancés contre la ville russe de Belgorod, proche de l'Ukraine

PUBLICITÉ

La ville russe de Belgorod a été la cible de tirs de missiles, ce dimanche à l'aube affirme Moscou. Belgorod se situe à quelques kilomètres de la frontière ukrainienne. Selon le gouverneur de la région, quatre personnes y ont trouvé la mort dans le bombardement d'un quartier résidentiel

Le Kremlin affirme que plusieurs missiles à sous munition ont été interceptés par le système russe de défense antiaérienne mais que les débris ont malgré tout fait des dégâts.

"Selon les informations dont je dispose pour le moment, quatre personnes sont mortes. L'une d'entre elles est un citoyen de la Fédération de Russie. Trois autres sont des citoyens de l'Ukraine. Autrement dit, le gouvernement ukrainien tue des citoyens ukrainiens sur le territoire de la Fédération de Russie, et c'est le summum absolu du cynisme que l'Ukraine a atteint dans ses actions" a déclaré Vyacheslav Gladkov, gouverneur de la région de Belgorod

Autre accusation contre Kiev, cette fois en provenance du Bélarus. Le président Loukachenko a affirmé que des missiles tirés sur son territoire depuis l'Ukraine ont été abattus.

"Il y a environ trois jours, peut-être plus, ils ont essayé de frapper des cibles militaires au bélarus depuis l'Ukraine. Dieu merci, nos systèmes anti-aériens Pantsir ont intercepté tous les missiles tirés par les forces ukrainiennes", a t-il dit.

La semaine dernière, l'Ukraine a déclaré que des missiles tirés depuis le Bélarus avaient frappé une région frontalière. Information démentie par Minsk qui nie intervenir directement dans le conflit.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Donbass : Sloviansk et Kramatorsk sont pilonnées par l'armée russe

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu

Russie : Vladimir Poutine reconduit Mikhaïl Michoustine au poste de Premier ministre