This content is not available in your region

Des blessés et malades évacués par train de la région de Donetsk

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec NOS (Nederlandse Omroep Stichting)
euronews_icons_loading
Un policier aide une femme blessée après la frappe d'un missile sur une zone résidentielle à Kramatorsk, dans la région de Donetsk (Ukraine), jeudi 7 juillet 2022.
Un policier aide une femme blessée après la frappe d'un missile sur une zone résidentielle à Kramatorsk, dans la région de Donetsk (Ukraine), jeudi 7 juillet 2022.   -   Tous droits réservés  Photo : Nariman El-Mofty (Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.)

Alors que les combats se poursuivent dans l'est de l'Ukraine et que le nombre de victimes ne cesse d'augmenter, le balai des ambulances se poursuit devant la gare de Pokrovsk dans la région de Donetsk.

C'est depuis cette gare que sont évacués des blessés et des malades en direction d'autres régions où ils pourront recevoir des soins médicaux.

"Notre train peut transporter quarante patients à la fois", explique Albina Zharkova, de Médecins sans frontières. "C'est vraiment nécessaire parce qu'il n'y a pas d'autres moyens d'évacuer un tel nombre de patients tous ensemble", ajoute-t-elle.

De nombreuses personnes présentes à bord ce jour-là n'ont jamais quitté leur village mais elles doivent être évacuées pour faire soigner leurs blessures.

"J'étais juste penché en avant et d'un coup il y a eu une explosion. De la poussière a été projetée sur mon visage", explique l'un des blessés pris en charge. _"_J'ai baissé les yeux, mes mains étaient couvertes de sang. Le sang coulait partout", poursuit-il.

Certains malades atteints notamment d'un cancer ont eux aussi besoin d'être évacués."Tous les spécialistes du cancer ont quitté Kramatorsk. On ne trouve plus personne qui puisse offrir des soins médicaux", explique un patient dont le cancer est à un stade avancé.

Le train se dirige vers la ville de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine.