This content is not available in your region

Déception à Rome à l'annonce de la démission de Mario Draghi

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Des Italiens signent une pétition pendant une manifestation pour inciter Mario Draghi à rester à son poste de premier ministre,  lundi 18 juillet
Des Italiens signent une pétition pendant une manifestation pour inciter Mario Draghi à rester à son poste de premier ministre, lundi 18 juillet   -   Tous droits réservés  Andrew Medichini / AP

Désavoué par trois partis de sa coalition, le premier Ministre Italien Mario Draghi a présenté ce jeudi sa démission.  Une décision rejetée par les deux tiers des Italiens d'après un sondage publiée dans le journal La Stampa.

À côté du palais présidentiel du Quirinal, des habitants confient leur déception : 

"J'espère sincèrement que Draghi pourra reconsidérer sa position et que ce gouvernement pourra aller de l'avant, confie Alberto Ferrari, consultant à Rome, parce que la situation est critique en ce moment pour l'Italie."

De son côté, la coiffeuse Marina de Micheli regrette les conflits politiques qui ont poussé Mario Draghi à la démission : "Nous avions déjà la crise, la guerre, la pandémie... Je crois en Mario Draghi, qui est quelqu'un de très respecté en Europe, à mon avis. Et c'est dommage. En tant qu'italienne, je ne pensais pas que nos hommes politiques iraient si loin."

Ce lundi, une manifestation spontanée en soutien à Mario Draghi avait rassemblé un peu moins de 300 personnes sur la place San Silvestro dans le centre-ville de Rome.