EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La Banque centrale européenne a relevé ses taux de 0,50 point, une première depuis 2011

Siège de la Banque centrale à Francfort (Allemagne)
Siège de la Banque centrale à Francfort (Allemagne) Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Monnaie : face à l'inflation galopante dans la zone euro, la Banque centrale européenne a relevé ses taux de 0,50 point, une première depuis 2011. D'autres hausses sont attendues

PUBLICITÉ

La décision était attendue par les marchés financiers : la Banque centrale européenne a mis fin jeudi à l'ère des taux d'intérêts négatifs en zone euro avec un relèvement de 0,50 point de l'un de ses principaux taux directeurs.

Cette hausse a néanmoins surpris : elle reste plus agressive que prévu signe de la détermination de la BCE à combattre l'inflation galopante et mettre fin à une décennie d'argent facilement accessible dans l'eurozone. 

Le principal taux d'intérêt passe ainsi de zéro, où il campait depuis 2016, à 0,50%, tandis que celui taxant une partie des liquidités bancaires non distribuées en crédit, négatif depuis 2014, remonte de -0,50% à zéro.

Un œil sur l'Italie

La Banque centrale européenne a également annoncé ce jeudi un nouvel instrument pour protéger les Etats les plus fragiles contre des attaques spéculatives sur leur dette, les marchés ayant en ligne de mire l'Italie où s'ouvre une période d'instabilité politique après la démission de Mario Draghi

Cet outil "pourra être activé pour contrer les dynamiques de marché injustifiées et désordonnées qui menacent gravement la transmission de la politique monétaire dans la zone euro" qui vise un taux d'inflation de 2% à moyen terme, selon un communiqué à l'issue du Conseil des gouverneurs.

(Avec Agence)

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les banques créent le malaise sur les marchés financiers malgré les déclarations rassurantes

Entre léger optimisme et prudence, le Forum économique de Davos s'est achevé ce vendredi

La BCE hausse à nouveau ses taux directeurs pour combattre l'inflation