This content is not available in your region

Taïwan : Pékin montre ses muscles et prouve être en mesure de faire le blocus de l'île

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AP, AFP
euronews_icons_loading
AP Photo
AP Photo   -   Tous droits réservés  Lin Jian/Xinhua via AP

La Chine poursuit sa démonstration de force et démontre être en mesure de mener un blocus de Taïwan en empêchant les forces américaines de lui venir en aide.

Selon le ministère taïwanais de la Défense, "des avions, des navires et des drones" chinois ont "simulé des attaques contre l'île principale de Taïwan".

Une fois les exercices terminés ce dimanche, Pékin annonce que nouveaux exercices "à tir réél" seront menés jusqu'au 15 août.

Via un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, la Chine a une nouvelle fois accusé les Etats-Unis d'ingérence. Pékin reproche à Washington de ne pas avoir empêché la visite de Nancy Pelosi à Taïwan.

De son côté, le chef de la diplomatie américaine dénonce ce qu'il estime être la "disproportion totale" du blocus de Taïwan

Antony Blinken, secrétaire d'état américain : "Près de la moitié de la flotte mondiale de conteneurs et 90 % des plus grands navires du monde passent par le détroit de Taïwan. Avec ses tirs de missiles, Pékin a pris une mesure irresponsable d'un genre nouveau. Ils ont fermé huit zones où jusque-là nos deux pays collaboraient".

Le ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi s'est de son côté entretenu son homologue russe et a remercié" à Russie pour son soutien à la souveraineté chinoise.

Wang Yi à remercié la Russie pour son soutien aux principes de la souveraineté chinoise et d'une seule Chine.