This content is not available in your region

Paris : des centaines de motocyclistes manifestent contre le stationnement payant

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Des motocyclistes manifestent devant l'hôtel de ville à Paris, le 3 septembre 2022.
Des motocyclistes manifestent devant l'hôtel de ville à Paris, le 3 septembre 2022.   -   Tous droits réservés  Arşiv/AP Photo

Plusieurs centaines de conducteurs de deux-roues ont manifesté samedi 3 septembre dans les rues de Paris. Ils protestaient contre l'introduction du stationnement payant pour les moto et scooters non électriques depuis le 1er septembre.

Selon Samy Picard de la fédération française des motards en colère, cette mesure va surtout affecter les plus précaires : "Les personnes les plus touchées par cette mesure sont les personnes de la couche sociale moyenne, voire basse, qui n'ont pas le choix d'habiter en dehors de Paris parce que les loyers sont bien trop élevés, et qui doivent venir travailler à Paris, et qui n'ont aucune alternative autre que le deux ou trois-roues motorisé parce qu'ils sont sur des horaires décalés, et n'ont pas de moyen de transport en commun - bus, train, RER, métro ou autre - parce que ces transports-là ne sont pas bien organisés pour ces personnes-là."

Depuis le 1er septembre, le forfait pour ces véhicules à moteur thermique est de trois euros par heure pour l'hypercentre parisien et deux euros pour le reste la capitale. Pour ceux qui habitent Paris, il est possible de souscrire un abonnement. Il est de 22,50 euros par an et il faut ajouter 75 centimes pour la journée pour se garer autour de chez soi

En cas de non paiement, les motocyclistes s'exposent à des amendes comprises entre 25 euros et 37,50 euros, selon la zone.