This content is not available in your region

La guerre en cartes | Contre-offensives ukrainiennes à Kharkiv et Kherson

Access to the comments Discussion
Par Oleksandra Vakulina
euronews_icons_loading
Sasha Vakulina, d'euronews, commentant la situation en Ukraine - Lyon, le 07/09/2022
Sasha Vakulina, d'euronews, commentant la situation en Ukraine - Lyon, le 07/09/2022   -   Tous droits réservés  Capture d'écran d'une vidéo d'Euronews

Au cours des dernières 24 heures, de violents combats ont fait rage sur trois fronts en Ukraine. Au nord près de Kharkiv, à l’Est dans le Dombass, et au sud dans la région de Kherson

Avec une distinction, dans les régions de Kherson et Kharkiv, les forces ukrainiennes sont en contre-offensive.

Plusieurs vidéos géolocalisées confirment en outre que les forces ukrainiennes ont capturé des territoires dans le Nord de Kherson, près de la frontière avec la région de Dnipro, à savoir autour d’Olhyne, Visokopillya et Novovoznesenske.

Le déploiement par la Russie de forces depuis Kharkiv et l’est de l’Ukraine, en direction du sud, a probablement offert aux ukrainiens l’opportunité de contre-attaquer. Des attaques qu’ils ont menées dans la région de Kharkiv près de Balakliya, ce qui a probablement fait reculer les forces russes sur la rive gauche des rivières Seversky Donets et Serednya Balkliika.

Euronews
Le déploiement par la Russie de forces depuis Kharkiv et l’est de l’Ukraine, en direction du sud, a probablement offert aux ukrainiens l’opportunité de contre-attaquerEuronews

De multiples sources russes ont reconnu les avancées ukrainienne à Verbivka.

Dilemme pour l'armée russe : avancer dans le Dombass ou se défendre

Les forces russes ont gagné du terrain au sud de Bakhmut et ont poursuivi leurs attaques terrestres au nord, au nord-ouest et au sud-ouest de la ville de Donetsk.

Le ministère britannique de la défense a déclaré que les efforts de la Russie étaient probablement concentrés sur une avancée dans le Dombass, mais les commandants sont confrontés à un dilemme : déployer des réserves opérationnelles pour soutenir cette offensive, ou se défendre contre les avancées ukrainiennes continues dans le sud, et maintenant dans la région nord-est de Kharkiv.