Guerre en Ukraine : la situation au 10 octobre, carte à l'appui

La guerre en cartes, par Sasha Vakulina - Lyon, le 10/10/2022
La guerre en cartes, par Sasha Vakulina - Lyon, le 10/10/2022 Tous droits réservés Euronews
Par Oleksandra Vakulina
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Russie a lancé une vague d'attaques sur l'Ukraine en représailles du bombardement sur le pont de Crimée, qui relie la Russie et le territoire annexé. Analyse avec Sasha Vakulina, cartes à l'appui.

PUBLICITÉ

La Russie a lancé une vague d'attaques sur l'Ukraine en représailles du bombardement sur le pont de Crimée, qui relie la Russie et le territoire annexé.

Le président russe Vladimir Poutine a confirmé ce matin être à l'origine des attaques. Il blâme l'Ukraine pour la détérioration du pont, qu'il qualifie d'acte terroriste.

Des missiles et des drones russes ont frappé des villes dans toute l'Ukraine, notamment à Kharkiv, Kryvyi Rih, Lviv, Dnipro, Ternopil, Kremenchuk, Khmelnytskyi, et Zhytomyr.

Euronews
Les lieux visés par les bombardements russes du 10 octobre 2022Euronews

En début de matinée, plus d'une douzaine d'explosions ont retenti à Kiev, dont beaucoup ont touché le cœur même de la capitale du pays. Il s'agit des premières frappes de missiles à Kiev depuis le 26 juin.

Le Premier ministre ukrainien, Denys Shmyhal, a déclaré sur Telegram que onze infrastructures importantes avaient été endommagées par les frappes russes.

Selon le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, Valerii Zaluzhnyi,  à 11 heures du matin, 75 missiles avaient été tirés par la Russie sur l'Ukraine, dont 41 ont été abattus par la défense anti-aérienne.

Les frappes de ce lundi matin interviennent dans un contexte de "pression sur les forces russes" dans les régions du nord-est et du sud, selon la dernière mise à jour du ministère britannique de la défense.

Moscou accorde un degré de "priorité élevée" à ses opérations près de la ville de Bakhmut, dans l'est du pays. Les troupes du Kremlin auraient avancé de 2 km vers la ville au cours de la semaine dernière.

Les efforts continus de la Russie pour faire progresser son offensive dans le Donbass, alors qu'elle fait face à de sérieuses menaces sur ses flancs, mettent en évidence l'inflexibilité opérationnelle de la Russie, qui a fait échouer ses plans jusqu'à présent.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kyiv bombardée : les habitants de la capitale ukrainienne sous le choc

La guerre en cartes | Contre-offensives ukrainiennes à Kharkiv et Kherson

Ukraine : au moins un mort et 19 blessés à Kharkiv