This content is not available in your region

Exposition du cercueil d'Elizabeth II : l'attente a déjà commencé à Londres

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
File d'attente pour voir la dépouille de la reine qui sera exposée à partir de mercredi
File d'attente pour voir la dépouille de la reine qui sera exposée à partir de mercredi   -   Tous droits réservés  AP

À Londres, des gens font déjà la queue pour rendre un dernier hommage à la reine Elizabeth II. La dépouille de la souveraine reposera pendant près de cinq jours au Westminster Hall, de mercredi soir jusqu'aux funérailles du 19 septembre.

Ceux qui veulent être sûrs de voir la reine pour une dernière fois ont déjà pris leur place dans la file d'attente.

"Ils ont dit que la queue pourrait faire plus de 10 km. On ne sait pas jusqu'où ça peut aller, il y aura beaucoup de monde. Je voulais juste être sûr d'avoir ma place et d'avoir la chance de présenter mes derniers respects", explique Vanessa Nanthakumaran, 56 ans, en tête de file.

Trois personnes s'étaient déjà placées lundi soir de l'autre côté de la Tamise, là où commence une queue qui devrait s'allonger sur plusieurs kilomètres à travers le centre de la capitale britannique dans les jours à venir.

Le camping n'étant pas autorisé, la fille de Vanessa Nanthakumaran va lui apporter une chaise pliante, des habits chauds et de la nourriture.

Derrière elle, Anne, 65 ans, qui n'a pas souhaité donner son nom de famille, est assise sur une chaise pliante avec un drapeau gallois sur les genoux.

Elle dit avoir été "dévastée, choquée" par l'annonce de la mort d'Elizabeth II, qui s'est éteinte à 96 ans dans son château de Balmoral en Ecosse, après 70 ans de règne.

"Elle était tout pour nous", explique cette ancienne hôtesse de l'air. "Il faut lui montrer notre respect pour le service rendu au pays".

Des toilettes portables ont été installées pour les nombreux Britanniques attendus, tandis que la sécurité a été renforcée.

Plus de 200 000 personnes s’étaient déplacées en 2002 pour défiler devant le cercueil de "Queen Mum", la mère d'Elizabeth II. Cette fois, 750 000, selon le journal The Times, pourraient tenter d'approcher le cercueil.

La police se prépare

Londres s'attend à accueillir des centaines de milliers de personnes. Niveau sécurité, la police londonienne se prépare depuis plusieurs années pour ce jour historique.

"Des milliers d'agents seront mobilisés parce que le niveau de sécurité l'exige Il y a des millions de personnes qui veulent rendre un dernier hommage à la reine", a dit Mark Rowley le chef de la metropolitain police.

Figure populaire et symbole de stabilité, la reine était une image rassurante pour des millions de Britanniques durant toutes ces années.