This content is not available in your region

Rebond du tourisme en Turquie : les touristes russes sont nombreux sur les rives du Bosphore

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
AP Photo
AP Photo   -   Tous droits réservés  Francisco Seco/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

L'industrie touristique turque a tourné la page du Covid et reprend des couleurs.

Les visiteurs étrangers sont à nouveau nombreux sur les rives du Bosphore.

Niko Valdes tient un restaurant de poisson à Istanbul.

Les touristes sont pour lui une importante source de revenus et il explique que les défis sont maintenant différents.

Niko Valdes, resstaurateur : "Nous avons un gros problème avec les cartes de crédit. Les Russes qui viennent au restaurant ont des cartes de crédit qui ne passent pas. Tout ne se passe pas bien. Ni les clients ni moi ne sont satisfaits. Pour le peuple russe, c'est difficile."

Kristina Jovanovski, Euronews : "Les touristes russes viennent toujours en Turquie alors que l'UE renforce ses sanctions et que Kiev demande à Bruxelles et au G7 de les interdire."

La Turquie, devrait-elle appliquer ces sanctions ? Nous avons demandé aux autorités ukrainiennes qui n'ont pas répondu.

Dans cette guerre, le position de la Turquie est singulière : elle a fourni des drones à l'Ukraine tout en maintenant des relations, notamment financières, avec la Russie."

La côte sud de la Turquie est très appréciée des touristes fortunés.

Ce yacht appartiendrait au milliardaire russe Dmitry Kamenshchik, l'unique actionnaire du second aéroport de Moscou.

De nombreux oligarques russes ont rapatrié leur yacht en Turquie après l'entrée en vigueur des sanctions occidentales.

En août, les États-Unis ont prévenu que les entreprises turques travaillant avec des Russes sous sanctions prenaient elles-mêmes des risques.

De son côté, Ankara rejette qu'on puisse le reprocher de contourner les sanctions et explique qu'il ne s'agit que de relations commerciales entre voisins.

La Turquie enregistre un taux d'inflation qui dépasse les 80 % et la chute du pouvoir d'achat écorne la popularité Recep Tayyip Erdogan.

À quelques mois des élections, le président turc tient à soigner le secteur de l'industrie touristique.

Can Selcuki, économiste : "Compte tenu de la situation macroéconomique actuelle de la Turquie, et du très fort besoin de devises en Turquie, je dirais que les touristes russes sont très importants."

Les touristes russes représentent environ la moitié du chiffre d'affaires du restaurant de Niko Valdes.

Niko Valdes, propriétaire de restaurant

"Notre économie est très fragile, mais avec le tourisme, avec les Russes qui viennent ici, on arrive à s'en sortir et c'est très bien".