Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Mondiaux de judo : jour de gloire pour Bobonov et succès croate

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Le président ouzbek, Shavkat Mirziyoyev, était très heureux de remettre à Davlat Bobonov sa médaille d'or.
Le président ouzbek, Shavkat Mirziyoyev, était très heureux de remettre à Davlat Bobonov sa médaille d'or.   -   Tous droits réservés  Fédération internationale de judo   -  

Lors de la cinquième journée des Championnats du monde de judo, ce lundi à Tachkent, le président ouzbek, Shavkat Mirziyoyev, était aux côtés du président de la Fédération internationale de judo Marius Vizer pour assister à un moment historique pour le judo en Ouzbékistan.

En -90kg, le local de l’étape, Davlat Bobonov, a mis le feu à la Humo Arena, remportant tous ses combats, y compris contre l’actuel champion olympique, le Géorgien Lasha Bekauri. Avec le soutien de la légende grecque du judo Ilias Iliadis, rien ne semblait pouvoir atteindre Bobonov.

De son côté, l'Italien Christian Parlati, au judo vif, a gagné sa place en finale en battant le champion d’Europe géorgien Luka Maisuradze.

Devant un public chauffé à blanc, et avec son président, son Premier ministre et toute la nation ouzbèke derrière lui, Davlat Bobonov a vaincu son adversaire italien, confortant ainsi sa place de héros en Ouzbékistan.

Le président ouzbek, Shavkat Mirziyoyev, était très heureux de remettre à Bobonov sa médaille d'or.

"Quand je suis arrivé en finale, le Premier ministre lui-même est venu me dire que le président venait voir la finale, a déclaré le nouveau champion du monde. Et quand le président m'a remis la médaille, j’étais très ému, tout s’est passé comme dans un rêve."

Les gagnants du concours "Throw To Tashkent", organisé par la FIJ ont été félicités par le Secrétaire général de la FIJ, Jean-Luc Rougé, le Trésorier général de la FIJ, Naser Al Tamimi et le Directeur général de la FIJ, Vlad Marinescu.

En -70kg, tout s’est joué entre Croates. La championne du monde en titre Barbara Matic était de retour et déterminée à défendre son titre. Elle a remporté tous ses combats rapidement pour atteindre sa deuxième finale mondiale consécutive.

Matic y a retrouvé sa partenaire d'entraînement, la jeune étoile montante du judo croate Lara Cvjetko.

Les deux coéquipières se sont échauffées ensemble toute la journée, mais une seule pouvait l’emporter. La finale s'est conclue par une victoire de Matic, grâce à un travail au sol bien exécuté. Ce deuxième titre mondial vient confirmer qu’elle est actuellement la meilleure de sa catégorie.

La présidente de la Fédération croate de judo, Sanda Čorak, a remis les médailles.

"Je pense que l'heure de la Croatie a sonné, s'est réjoui Matic. Le nouveau pays leader en -70kg, c'est la Croatie !"

Un beau moment de sportivité dans l'épreuve de bronze des -70kg a vu la médaillée mondiale et olympique néerlandaise Sanne Van Dijke aider son adversaire japonaise à sortir du tapis, démontrant ainsi les vraies valeurs du judo.

L’ancien judoka désormais entraîneur, le néerlandais Cor van der Geest a reçu son 8ème Dan des mains du Président de la FIJ, Marius Vizer.

Des fans de judo venus du monde entier ont aussi pu rencontrer le nouveau champion du monde géorgien des -81kg, Tato Grigalashvili. Une inspiration pour les futures générations de judokas.