Mondiaux de judo 2022 : nouveau doublé familial pour Uta et Hifumi Abe

Access to the comments Discussion
Par euronews
Le Japonais Abe Hifumi s'est imposé en -66 kg lors des Mondiaux de judo, à Tachkent, en Ouzbékistan, vendredi 7 octobre 2022.
Le Japonais Abe Hifumi s'est imposé en -66 kg lors des Mondiaux de judo, à Tachkent, en Ouzbékistan, vendredi 7 octobre 2022.   -   Tous droits réservés  Kirill KUDRYAVTSEV / AFP

Lors de ces Mondiaux de judo 2022, le président de la Fédération internationale de judo Marius Vizer et le président de la Fédération japonaise de judo Yamashita Yasuhiro ont signé ce vendredi un accord pour la poursuite des épreuves du Tokyo Grand Slam.

Cet accord illustre ainsi la relation étroite entre les deux fédérations, au profit du judo et de la promotion de ce sport dans le monde. Le World Judo Tour reviendra donc à Tokyo en décembre où les meilleurs judokas du monde vont s'affronter.

Toutes les médailles d'or pour le Japon

Pour la deuxième journée consécutive, les judokas japonais ont totalement dominé les Championnats du monde de judo à Tachkent

Abe Uta et son frère Abe Hifumi ont remporté la médaille d'or dans leur catégorie et ont réalisé un incroyable doublé familial. 

Chez les moins de 52 kg, la championne olympique japonaise a affronté en demi-finale la Française Amandine Buchard, qui n'est pas passée loin de la victoire lors de la prolongation.

Dans l'autre rencontre de demi-finale, la Britannique Chelsie Giles, a fait sensation en battant la championne olympique des moins de 48 kg, Distria Krasniqi.

Après un combat extrêmement serré, une contre-attaque intelligente a permis à Abe Uta de prendre le dessus sur son adversaire britannique et de remporter la victoire finale.

La Japonaise est désormais championne du monde et championne olympique.

Yamashita Yasuhiro, membre du comité exécutif de la Fédération internationale de judo, a remis les médailles aux gagnantes.

" Je suis très heureuse d'avoir remporté l'or avec mon frère. C'était une compétition très spéciale pour notre famille", a dit Abe Uta. 

Finale japonaise chez les hommes

Dans la catégorie des -66 kg, deux hommes se sont distingués et tous les deux viennent du Japon : Abe Hifumi et son grand rival Maruyama Joshiro.

Après sa non-sélection pour les Jeux olympiques de Tokyo, Maruyama Joshiro avait remporté les Mondiaux 2021 à Budapest. 

Ce vendredi, en face de lui, il avait le champion olympique. C'était la finale que les passionnés de judo voulaient absolument voir.

Tout comme sa sœur, une contre-attaque a assuré un Waza-ari et une victoire extrêmement importante pour Abe Hifumi qui remporte ainsi son troisième titre mondial. 

C'est un jour inoubliable pour la fratrie Abe, qui compte désormais au total 6 titres mondiaux et 2 titres olympiques.

Les médailles ont été remises par le ministre ouzbek du Développement des sports, M. Adkham Ikramov.

"Avec ma sœur, nous avons gagné les Jeux olympiques ensemble, aujourd'hui nous avons gagné les Championnats du monde et j'ai également pu prouver que j'étais plus fort dans ma catégorie", a expliqué Abe Hifumi. 

La Humo Arena a accueilli une fois de plus un public enthousiaste, avec une pléthore d'activités pour que la famille du judo participe activement à la compétition. Cette édition sera certainement un événement que les fans de judo n'oublieront jamais !