PUBLICITÉ

Trois experts des crises bancaires récompensés par le Nobel d'économie

Les trois récipiendaires du Nobel d'économie sont des experts des crises bancaires.
Les trois récipiendaires du Nobel d'économie sont des experts des crises bancaires. Tous droits réservés https://www.nobelprize.org/
Tous droits réservés https://www.nobelprize.org/
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il était un des visages de la crise financière de 2008: le prix Nobel d'économie a été décerné lundi à Ben Bernanke, l'ancien président de la banque centrale américaine (Fed) et ses compatriotes Douglas Diamond et Philip Dybvig.

PUBLICITÉ

Il était un des grands visages de la crise financière de 2008: le prix Nobel d'économie a été décerné lundi à Ben Bernanke, l'ancien président de la banque centrale américaine (Fed) et ses compatriotes Douglas Diamond et Philip Dybvig, pour leurs travaux sur les banques et leurs sauvetages nécessaires durant les tempêtes financières.

L'ex-banquier central, même s'il n'a pas empêché la faillite de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers en 2008, est resté dans l'histoire économique récente comme l'"hélicoptère Ben", qui a ouvert les vannes financières de la Fed pour ne pas reproduire les erreurs des tours de vis trop brutaux de ses prédécesseurs des années 1930, qui avaient contaminé le marasme boursier à la production et à l'emploi.

L'ancien professeur d'économie, spécialiste de la Grande dépression, avait quitté son poste à la tête de la Federal Reserve il y a huit ans en voyant salué son rôle pour sortir l'économie américaine de la crise.

Le trio récompensé "a significativement amélioré notre compréhension du rôle des banques dans notre économie, particulièrement durant les crises financières, ainsi que la façon de réguler les marchés financiers", a salué le jury Nobel. "Une importante découverte de leurs recherches", dont les travaux commencent à partir des années 1980, "a été de montrer pourquoi éviter l'effondrement des banques est vital", a souligné le comité de l'Académie suédoise des sciences chargé de décerner le prix.

Agé de 68 ans, Ben Bernanke a été président de la Federal Reserve (Fed) entre 2006 et 2014, bail marqué par la crise financière de 2008-2009 et la chute de la banque américaine Lehman Brothers. La plus grande faillite bancaire dans l'histoire des Etats-Unis avait déclenché une crise financière mondiale et souligné le risque posé par des géants bancaires "too big to fail" ("trop grands pour faire faillite").

L'ancien banquier central a analysé la Grande Dépression des années 1930 et a notamment montré comment les retraits massifs - les "bank runs" ("sprint à la banque") - "étaient un facteur décisif dans la prolongation et l'aggravation des crises".

Douglas Diamond, né en octobre 1953, et Philip Dybvig, 67 ans, respectivement professeurs à l'université de Chicago et à l'université Washington de Saint-Louis, ont quant à eux développé des modèles théoriques montrant pourquoi les banques existent et pourquoi leur rôle dans la société les rend vulnérables à la rumeur sur leur effondrement imminent.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Trump, plus habitué aux ovations, est copieusement hué lors de son discours à une convention

Ukraine : évacuations dans la région de Kharkiv où les combats s'intensifient

Benjamin Netanyahu réagit à la menace américaine de suspendre des livraisons d’armes