La discrète surveillance des ours bruns en France

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Un ours brun dans les Pyrénées
Un ours brun dans les Pyrénées   -   Tous droits réservés  Office français de la biodiversité (OFB)

Si les caméras parviennent à observer l'ours dans son habitat naturel, c'est une mission quasi-impossible pour les humains car malgré ses 250kg, l'animal est craintif et évite leur contact.

Pour suivre la population d'ours dans les Pyrénées, il faut donc être discret. Les chercheurs de l'office français de la biodiversité (OFB) savent lire les signes laissés par les plantigrades, comme les excréments ou les poils accrochés aux troncs d'arbres. "C’est à partir de ces échantillons qu’on peut déterminer le nombre d’individus dans les Pyrénées, les liens de parenté et la reproduction" explique Pierre-Luigi Lemaitre, coordinateur du réseau ours brun de l'OFB.

Dans les Pyrénées, environ soixante-dix ours bruns évoluent en liberté, après avoir failli disparaître dans les années 1990. Des individus ont été réintroduits il y a quelques années, depuis la Slovénie. Maintenant, la population augmente. Elle est documentée par 450 observateurs, dont la moitié de bénévoles, qui permettent de bien connaître les comportements de l'animal.

Naissance de trois oursons dans le Béarn, en 2021

Les experts échangent ensuite ces informations avec leurs homologues espagnols, car le plantigrade vie entre les deux pays, sur plusieurs milliers de kilomètres carrés.

Ourse et ses deux oursons en Ariège, juillet 2022

Même si elle est défendue par l'Etat et les associations de protection de la biodiversité, cette présence n'est cependant pas du goût de tous. Des éleveurs, chasseurs et élus locaux protestent régulièrement, notamment à cause des dégâts sur les troupeaux. En 2021, selon l'OFB, l'ours a tué ou blessé 570 animaux, essentiellement des brebis.