Guerre en Ukraine : 69 missiles russes font trois blessés ukrainiens

Des personnes se réfugient dans une station de métro lors d'une attaque à la roquette à Kiev, en Ukraine, jeudi 29 décembre 2022.
Des personnes se réfugient dans une station de métro lors d'une attaque à la roquette à Kiev, en Ukraine, jeudi 29 décembre 2022. Tous droits réservés Efrem Lukatsky/ AP
Tous droits réservés Efrem Lukatsky/ AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les premières explosions se sont faites entendre autour de 8 heures ce jeudi matin. Trois personnes sont blessées à Kyiv, dont une jeune fille de 14 ans.

PUBLICITÉ

Une nouvelle salve de missiles s'est abattue sur l'Ukraine ce jeudi matin. L'attaque a visé plusieurs régions, dont la capitale. A ce stade, l'attaque a fait trois blessés à Kyiv dont une jeune fille de 14 ans, a rapporté le maire de la ville sur Telegram.

"Jusqu'à présent, deux personnes ont été sauvées d'une maison privée endommagée. Les médecins les ont soignés sur place et les ont hospitalisés. Les sauveteurs poursuivent les opérations de recherche et de sauvetage. Des débris de roquettes ont également endommagé une voiture dans l'une des rues centrales." précise-t-il.

La défense antiaérienne ukrainienne est parvenue jeudi à abattre 54 des 69 missiles russes lancés contre l'Ukraine, a assuré le commandant en chef des forces armées, Valéry Zaloujny, sur les réseaux sociaux.

"Selon des données provisoires, 69 missiles ont été lancées au total et 54 missiles ennemis ont été abattu", a-t-il écrit sur Telegram. Précédemment, la présidence ukrainienne avait fait état de jusqu'à 120 missiles ayant visé le pays. 

"Plus de 120 missiles lancés par le "monde russe pervers" pour détruire les infrastructures critiques et tuer des civils en masse." conseiller de la présidence ukrainienne Mikhaïlo Podoliak sur Twitter

Les explosions se sont faites entendre à partir de 8 heures du matin à Kyiv, Lviv et Kharkiv.

Le maire de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine a demandé à la population de "rester dans les refuges" après des explosions entendues dans la ville ce jeudi matin. Andriy Sadovyi a également déclaré sur le réseau Telegram que "90% de la ville était sans électricité". Les tramways et les trolleybus ne circulent pas dans la ville, a-t-il averti peu avant 9 heures.

40% des habitants de Kyiv sont également sans électricité. Dans les régions de Dnipro et d'Odessa, le courant a été coupé de manière préventive afin de minimiser les dégâts si une infrastructure est touchée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : la France réaffirme son soutien militaire à Kyiv

La nouvelle loi ukrainienne sur la mobilisation est entrée en vigueur

Kharkiv et Odessa visées par des frappes russes, la Crimée occupée ciblée par les Ukrainiens