Covid : l'Allemagne va lever l'obligation du masque dans trains et bus

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Des passagers du métro de Berlin, masques sur le visage, le 31 mars 2022
Des passagers du métro de Berlin, masques sur le visage, le 31 mars 2022   -   Tous droits réservés  Pavel Golovkin/Copyright 2022 The AP. All rights reserved

Le port du masque ne sera plus obligatoire en Allemagne à partir du 2 février dans les transports de longue distance, trains et bus, compte tenu de l'accalmie de la situation sanitaire, a annoncé vendredi le ministre allemand de la Santé.

Les personnes vulnérables sont encouragées à continuer de porter des masques dans les transports "sur la base de la responsabilité personnelle et du volontariat", a déclaré le ministre de la Santé Karl Lauterbach à Berlin.

"La maladie ne doit pas être minimisée", a-t-il prévenu.

Selon la loi en vigueur sur la protection contre les infections, les masques FFP2 devaient rester obligatoires dans les bus et les trains longue distance jusqu'au 7 avril.

Or, "la situation de l'infection s'est stabilisée", a-t-il expliqué, au regard d'un niveau d'immunité de la population désormais élevé.

La situation dans les hôpitaux est quant à elle "tendue mais gérable."

Au sein du gouvernement de coalition mené par le social-démocrate Olaf Scholz, l'allié libéral (FDP), qui détient le portefeuille des transports, avait fait pression au cours des dernières semaines pour abandonner l'exigence du port du masque sur les trains longue distance.

Certaines régions ont comme la Bavière déjà levé l'obligation de masque dans les transports locaux et d'autres, la capitale Berlin notamment, s'apprêtent à le faire dans les semaines à venir.