18 migrants retrouvés morts dans un camion en Bulgarie

Euronews
Euronews Tous droits réservés EBU
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dix-huit migrants ont été retrouvés morts dans un camion vendredi en Bulgarie, pays des Balkans confronté ces derniers mois à un afflux inédit depuis la crise migratoire de 2015.

PUBLICITÉ

Dix-huit migrants ont été retrouvés morts dans un camion vendredi en Bulgarie, pays des Balkans confronté ces derniers mois à un afflux inédit depuis la crise migratoire de 2015.

"Selon les premiers éléments, le véhicule transportait illégalement une quarantaine de migrants cachés sous des fagots de bois", a annoncé le ministère de l'Intérieur. 

La cause de leur mort est inconnue à ce stade mais la piste de l'accident de la route a été exclue.

La police a été informée par des habitants de la présence d'un camion abandonné près du village de Lokorsko, à une vingtaine de kilomètres de la capitale Sofia.

Les passeurs qui ont pris la fuite sont activement recherchés, a précisé la ministère, tandis que les occupants blessés ont été transportés à l'hôpital.

Porte d'entrée dans l'Union européenne (UE), la Bulgarie a observé l'an dernier une recrudescence de l'immigration clandestine sur son territoire, malgré la présence d'une clôture en barbelés de 234 km le long de la frontière avec la Turquie.

Ce drame fait écho à la découverte en 2019 des corps de 39 Vietnamiens dans un camion frigorifique près de Londres.

L'Autriche avait était touchée par un drame similaire en 2019. La police avait retrouvé un camion frigorifique abandonné sur le bas-côté d'une autoroute autrichienne, à Parndorf, près de la frontière hongroise, avec à son bord 71 corps d'hommes, de femmes et d'enfants en décomposition.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un terrible incendie dans la capitale bangladaise a fait au moins 43 morts

La colère des agriculteurs se répand en Europe

Un an après les séismes en Turquie, les promesses du président Erdogan se heurtent aux faits