Fusillade meurtrière dans une école à Nashville : les premières images de l'attaque

Les images montrent l'assaillant armée dans l'école
Les images montrent l'assaillant armée dans l'école Tous droits réservés Metropolitan Nashville Police Department via AP
Tous droits réservés Metropolitan Nashville Police Department via AP
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La police de Nashville a publié une vidéo de surveillance de l'école montrant les premiers instants de la fusillade qui a eu lieu lundi, causant la mort de 6 personnes, dont 3 enfants.

PUBLICITÉ

Les images sont d'une violence rare. Des coups de feu résonnent et brisent les vitres d'une école primaire à Nashville, aux États-Unis. Peu de temps après, l'assaillant entre dans l'établissement, armé et prêt à perpétrer un massacre.

La police de Nashville a publié une vidéo de surveillance de l'école montrant les premiers instants de la fusillade qui a eu lieu lundi, causant la mort de 6 personnes, dont 3 enfants.

L'individu ayant commis le bain de sang, rapidement tué par les agents arrivés sur les lieux, est un homme transgenre de 28 ans, répondant au nom d'Audrey Hale, mais son profil LinkedIn semble indiquer une volonté d'utiliser des pronoms masculins.

L'assaillant est entré en milieu de matinée dans une petite école chrétienne privée de la capitale du Tennessee, "The Covenant School", muni de deux fusils d'assaut et d'un pistolet, en tirant à travers une porte en verre.

Il s'est dirigé vers le premier étage de cet établissement, qu'il avait fréquenté en tant qu'élève, en tirant de nombreux coups de feu et en tuant trois enfants, âgés de 8 à 9 ans, et trois adultes, de 60 à 61 ans.

Un mobile inconnu

Le mobile, encore inconnu, pourrait être lié à une "rancune" à l'encontre de cette école, a noté le chef de la police de Nashville, John Drake.

L'école, qui a été fondée par l'église presbytérienne locale, est hébergée dans ses locaux, a rapporté le New York Times. L'un des enfants tués, précise le journal américain, était Hallie Scruggs, la fille du pasteur de l'église, Chadd Scruggs.

Un "manifeste" découvert lors d'une perquisition au domicile d'Audrey Hale faisait état d'autres cibles potentielles, a ajouté M. Drake.

Ce document, ainsi qu'un plan "montrant les accès" de l'école, et des "écrits" supplémentaires retrouvés dans son véhicule, semblent indiquer que le carnage était prémédité.

"La violence par armes à feu déchire l'âme même de notre nation"

Le président Joe Biden a exprimé son désarroi face à ce crime "répugnant" et ordonné que les drapeaux de la Maison Blanche soient mis en berne.

La violence par armes à feu "déchire l'âme même de notre nation", a-t-il commenté depuis la Maison Blanche, en appelant à nouveau le Congrès à interdire les fusils d'assaut.

Le démocrate plaide depuis longtemps pour que le Parlement américain interdise, ou a minima restreigne, la possession de ces armes conçues pour faire un maximum de victimes, mais il bute sur le refus de l'opposition.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Portugal : deux morts dans une attaque au couteau au centre ismaélien de Lisbonne

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"

La police déloge des étudiants propalestiniens de l'université de Columbia