PUBLICITÉ

Londres : la Marche des Fiertés brièvement bloquée par des écologistes

Gay Pride à Londres
Gay Pride à Londres Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une foule aux couleurs de l'arc-en-ciel a défilé samedi dans une ambiance festive à Londres pour célébrer la communauté LGBT+, lors de la 51e Marche des Fiertés, qui a été brièvement interrompue par des militants écologistes.

PUBLICITÉ

Le défilé, avec des milliers de drapeaux et éventails arc-en-ciel, est parti de Hyde Park à la mi-journée pour rejoindre Whitehall, dans le cœur de Londres. Les organisateurs attendaient plus d'un million de participants pour cette Marche des Fiertés, l'un des plus grands événements dans le monde pour la communauté LGBT+.

Le cortège a été arrêté quelques minutes par des militants écologistes du groupe Just Stop Oil. Ils ont bloqué le char de Coca-Cola, le décrivant comme "le pire pollueur plastique au monde".

Just Stop Oil avait auparavant demandé aux organisateurs de renoncer à être sponsorisé par "des industries hautement polluantes". La Marche des Fiertés compte parmi ses plus grands sponsors la compagnie aérienne United Airlines.

"Ces partenariats embarrassent la communauté LGBTQ+ à un moment où une grande partie du monde culturel rejette les liens avec ces industries toxiques", a déclaré dans un communiqué Just Stop Oil, un groupe habitué des actions chocs, notamment lors des compétitions sportives.

Sept manifestants ont été arrêtés, selon la police.

Le cortège a rapidement pu de nouveau avancer.

Le maire de Londres, le travailliste Sadiq Khan, a participé à cette Marche des Fiertés, qui, selon lui, montre "au monde entier que [leur] capitale représente un phare de l'inclusion et de la diversité".

Mais "la triste réalité est que des personnes continuent d'être persécutées dans le monde entier en raison de ce qu'elles sont et que nous assistons à un effort concerté de la part de certains, à l'échelle mondiale, pour revenir sur des acquis durement gagnés", a déclaré l'élu au journal Gay Times.

"Personne ne devrait être discriminé ou vivre dans la crainte de violence en raison de la personne qu'il aime", a tweeté le ministère des Affaires étrangères samedi matin.

La première Marche des Fiertés de Londres a eu lieu en 1972. Plusieurs centaines de personnes avaient pris part à ce rassemblement, organisé cinq ans seulement après la dépénalisation de l'homosexualité au Royaume-Uni.

1,5 million de personnes à Madrid

Une foule aux couleurs de l'arc-en-ciel a également défilé samedi dans une ambiance festive à Madrid pour célébrer la communauté LGBT+.

Selon les organisateurs il y’avait plus d’un million et demi de participants. Pour beaucoup, la Gay Pride est d’autant plus importante dans un contexte de montée de l’extrême droite en Espagne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tempête sur le drapeau Arc-en-ciel à l'Europride2022 de Belgrade

L'ancien Premier ministre conservateur Alexander Stubb remporte la présidentielle en Finlande

Des néonazis finlandais condamnés pour un projet terroriste de "guerre raciale"