PUBLICITÉ

Une adhésion de l'Ukraine rendra l'Otan "plus forte", martèle Zelensky à Vilnius

Volodymyr Zelensky s'adresse à la foule à Vilnius, Lituanie, le 11 juillet 2023
Volodymyr Zelensky s'adresse à la foule à Vilnius, Lituanie, le 11 juillet 2023 Tous droits réservés Pavel Golovkin/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Pavel Golovkin/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Volodymyr Zelensky est arrivé ce mardi en Lituanie pour participer à un sommet de l'Otan consacré notamment à la volonté de Kyiv de rejoindre l'Alliance.

PUBLICITÉ

Peu de temps après son atterrissage, le président ukrainien s'est adressé à la foule à Vilnius et a hissé, avec son homologue lituanien, un drapeau de l'Ukraine amené de la ville de Bakhmout.

Une adhésion de l'Ukraine rendra l'Otan "plus forte", a-t-il assuré dans la capitale lituanienne, après avoir critiqué les hésitations de l'Alliance à accepter l'Ukraine en son sein.

"Il semble qu'il n'y ait aucune volonté ni de donner à l'Ukraine une invitation à l'Otan, ni d'en faire un membre de l'Alliance", avait-il lancé plus tôt, dans un tweet très virulent, jugeant "absurde" que son pays n'ait pas de calendrier d'adhésion. Cela encourage Moscou à "continuer sa terreur" en Ukraine a-t-il dit, considérant l'indécision comme une "faiblesse".

L'Otan invitera l'Ukraine à rejoindre l'Alliance "quand les conditions seront réunies" a pour sa part assuré Jens Stoltenberg pendant le sommet qui réunit les chefs d'Etat et de gouvernement des États membres de l'Otan à Vilnius, à seulement 35 kilomètres de la frontière avec le Bélarus, pays allié de Moscou.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Ukraine, le soutien des armes occidentales est essentiel, les soldats s'impatientent

Guerre en Ukraine : Kyiv affirme avoir abattu 20 drones russes et deux missiles de croisière

L'Ukraine "mérite" d'intégrer l'Otan, selon Recep Tayyip Erdogan