En Ukraine, le soutien des armes occidentales est essentiel, les soldats s'impatientent

Un soldat ukrainien sur le front
Un soldat ukrainien sur le front Tous droits réservés HENRY NICHOLLS/AFP or licensors
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'OTAN et le G7 ont promis de soutenir l'Ukraine militairement en attendant son adhésion à l'Alliance atlantique. Mais en première ligne et en pleine contre-offensive, les soldats ukrainiens sont dans l'attente des nouvelles armes occidentales.

PUBLICITÉ

Alors que la contre-offensive ukrainienne s'intensifie, les troupes de Kyiv utilisent de plus en plus d'armes fournies par l'Occident. Mais la plupart des combats se déroulent encore avec du matériel datant de l'ère soviétique.

La promesse de l'OTAN de fournir davantage d'armes a été bien accueillie, mais les troupes en première ligne affirment qu'elles en ont besoin maintenant.

"Nous avons beaucoup appris. Nous pouvons déjà enseigner aux autres. Je pense que les pays qui nous ont donné des armes ont déjà vu comment elles fonctionnent et comment elles peuvent être coordonnées sur notre terrain d'entraînement. Nous serons donc un atout pour eux. Nous nous aiderons mutuellement" explique Volodimir, chef de la 59e brigade ukrainienne. 

La décision récente des États-Unis de fournir des armes à sous-munitions à l'Ukraine suscite la controverse chez certains alliés occidentaux, mais le commandement ukrainien affirme que ce matériel militaire est essentiel au succès de la contre-offensive.

"Je pense qu'il est normal que nous utilisions toutes sortes d'armes pour nous défendre. Nous ne nous battons pas sur leur territoire, nous défendons le nôtre et nous voulons le libérer. Nous voulons les repousser au-delà de la frontière, nous voulons chasser le mal et les laisser faire ce qu'ils veulent sur leur propre territoire" souligne Igor, un officier ukrainien.

Selon les analystes, l'impact réel des armes occidentales ne sera pas visible tant que l'Ukraine n'aura pas engagé la majeure partie de ses forces de combat actuellement en réserve.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le G7 s'engage à un soutien militaire "sur le long terme" pour aider l'Ukraine face à la Russie

Une adhésion de l'Ukraine rendra l'Otan "plus forte", martèle Zelensky à Vilnius

États-Unis : l'aide à l'Ukraine va-t-elle enfin être débloquée ?