PUBLICITÉ

La Grèce lutte contre les flammes : touristes évacués en urgence face à la menace des incendies

Incendies en Grèce
Incendies en Grèce Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les pompiers continuent lundi de combattre les incendies de forêt attisés par la canicule en Grèce après l'évacuation sans précédent de milliers de touristes aux vacances brutalement écourtées dans les îles de Rhodes et de Corfou.

PUBLICITÉ

Les pompiers continuent de combattre les incendies de forêt attisés par la canicule en Grèce après l'évacuation sans précédent de milliers de touristes des îles de Rhodes et de Corfou.

Le feu de forêt a entraîné "l'évacuation préventive de 2 466 personnes" dans la nuit de dimanche à lundi à Corfou, ont indiqué les pompiers, qui soulignent qu'il n'y a pas eu de maisons ou d'hôtels détruits jusqu'à présent.

Le violent incendie qui ravage l'île également touristique de Rhodes, dans le sud-est de la mer Egée, avait déjà entraîné samedi l'évacuation de plus de 32 000 touristes. C'était "la plus grande opération de ce type jamais effectuée en Grèce", selon les autorités.

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis vient de déclarer que son pays était "en guerre contre les incendies" et précisé : "nous avons encore trois jours difficiles devant nous".

"Nous avons encore trois jours difficiles devant nous" en raison des températures élevées, a-t-il mis en garde dans un discours devant le Parlement.

L'agence météorologique nationale (EMY) a indiqué lundi que la vague de chaleur va croître mardi et surtout mercredi, jour où la température va atteindre 44°C.

Mercredi après-midi "des orages dans le centre et l'ouest du pays sont prévus, avant une baisse de 6 à 8 degrés Celsius", selon l'EMY.

Lundi, au-dessus de l'île de Rhodes, le ciel était couvert d'une épaisse fumée et des collines couvertes de végétation calcinée, selon les images d'un vidéaste de l'AFP.

Situation chaotique

Parvenus tant bien que mal à l'aéroport de Rhodes, les touristes en fuite ont trouvé une situation chaotique.

Dans le hall des départs de l'aéroport international, dans le nord-ouest de l'île, certains étaient allongés ou même endormis à même le sol, au milieu des bagages, tandis que d'autres étaient regroupés devant le panneau d'affichage des vols, a constaté l'AFP.

Rhodes, qui a compté 2,5 millions d'arrivées de visiteurs en 2022, est l'une des principales destinations de villégiature en Grèce avec de nombreux hôtels tout le long de ses côtes orientales.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Grèce en proie à la canicule et aux feux, deux morts dans le crash d'un bombardier d'eau

Europe : tempête dans les Balkans, incendies en Grèce

La Grèce prend des mesures contre Cerberus : l'Acropole ferme ses portes entre midi et 17h