PUBLICITÉ

Liban : la voiture du ministre de la Défense atteinte par une balle

La voiture du ministre libanais de la Défense, Maurice Slim, atteinte par une balle près de Beyrouth, au Liban, jeudi 10 août 2023.
La voiture du ministre libanais de la Défense, Maurice Slim, atteinte par une balle près de Beyrouth, au Liban, jeudi 10 août 2023. Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Maurice Slim est indemne. Une source militaire a évoqué une "balle perdue" et a exclu toute tentative d’assassinat.

PUBLICITÉ

Le Hezbollah a inhumé jeudi un de ses membres, tué la veille dans un village proche de Beyrouth où des heurts ont opposé des habitants à des éléments de la formation pro-iranienne escortant un camion qui transportait des munitions.

Des centaines de personnes ont participé aux funérailles dans la banlieue sud de Beyrouth, fief du Hezbollah chiite, au cours desquelles des rafales nourries ont été tirées en l'air, selon un photographe de l'AFP.

La voiture du ministre libanais de la Défense, Maurice Slim, qui passait dans l'après-midi dans une banlieue proche, a été atteinte par balle, mais ce dernier est indemne, a indiqué son bureau.

Une source militaire a indiqué à l'AFP que la voiture du ministre avait été atteinte "par une balle perdue" sans pouvoir en déterminer l'origine, excluant toute tentative d'assassinat.

Mercredi, un camion transportant des munitions pour le compte du Hezbollah, selon l'armée libanaise, s'était renversé dans la localité chrétienne de Kahalé, proche de Beyrouth. Il venait de la plaine de la Békaa (est) frontalière de la Syrie.

Des hommes armés qui se trouvaient dans le camion avaient ouvert le feu sur des habitants qui s'étaient attroupés et avaient tenté de s'approcher, avait affirmé à l'AFP le maire de Kahalé, Abboud Abi Khalil. Un habitant de Kahalé a été mortellement blessé.

Le Hezbollah a par la suite annoncé la mort de l'un de ses membres, qui était "chargé de protéger le camion", accusant dans un communiqué "des hommes armés des milices présentes dans le secteur" d'avoir lancé des pierres, puis ouvert le feu en leur direction.

L'armée libanaise a annoncé jeudi avoir saisi les munitions et ouvert une enquête.

Le Hezbollah est la seule formation libanaise à avoir conservé ses armes après la fin de la guerre civile (1975-1990), au nom de la "résistance" contre Israël.

Les heurts de mercredi ont alimenté la tension entre la puissante formation et ses adversaires politiques, qui réclament notamment son désarmement.

En août 2021, un incident avait déjà opposé les habitants d'un village à majorité druze dans le sud du Liban à des membres du Hezbollah, qui circulaient dans un camion à partir duquel ils avaient lancé des roquettes en direction d'Israël.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Interdiction de "Barbie" : le Koweït interdit le film alors que le Liban le censure pour "promotion de l'homosexualité"

Le Liban commémore l'explosion au port de Beyrouth sans grand espoir de justice

L’appel lancé de Bruxelles contre la corruption au Liban