EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Tennis : Novak Djokovic, champion absolu aux 24 titres du Grand Chelem

Novak Djokovic, vainqueur de l'US Open 2023.
Novak Djokovic, vainqueur de l'US Open 2023. Tous droits réservés Brian Hirschfeld/MTI
Tous droits réservés Brian Hirschfeld/MTI
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Serbe a remporté l'US Open en battant en finale le Russe Daniil Medvedev 6-3, 7-6, 6-3.

PUBLICITÉ

Novak Djokovic a réussi là où même Steffi Graf et Serena Williams ont échoué : le Serbe a remporté dimanche à 36 ans son quatrième US Open et ainsi égalé le record absolu de titres du Grand Chelem établi en 1973 par Margaret Court.

Graf s'est arrêtée à 22, comme Rafael Nadal, et Serena à 23.

"Gagner Wimbledon était mon seul objectif quand j'étais enfant. Je n'aurais jamais imaginé être ici et parler de mon 24e titre du Grand Chelem", a déclaré le champion au milieu du plus grand stade de tennis du monde, le court Arthur-Ashe de Flushing Meadows.

"Ces deux dernières années, j'ai commencé à y croire et je me suis dit, pourquoi ne pas essayer ?", a-t-il ajouté, après sa victoire face au Russe Daniil Medvedev (3e mondial) 6-3, 7-6 (7/5), 6-3.

Novak Djokovic était devenu le joueur le plus titré en Grands Chelems chez les hommes lorsqu'il avait remporté son 23e titre à Roland-Garros en juin, dépassant ainsi Nadal.

A 36 ans, il redeviendra n°1 mondial lundi et entamera une 390e semaine record à cette place.

S'il avait tout était prévu, vestes de survêtement floquées du numéro 24 pour lui et tous les membres de son box, t-shirt hommage à Kobe Bryant - le champion NBA décédé en 2020 dans un accident d'hélicoptère - avec lequel il était certain de faire un tabac auprès du public américain, il restait quand même à battre Medvedev.

Un combat de haut niveau

Celui-là même qui avait privé Djokovic en 2021 d'un des plus grands exploits sportifs : il l'avait battu en finale de l'US Open où le Serbe n'était plus qu'à trois sets de réussir le Grand Chelem calendaire, après avoir remporté les trois premiers Majeurs de la saison.

Et si le Djoker avait été écrasé par le poids de l'histoire il y a deux ans, n'opposant qu'une faible résistance au Russe, dimanche les deux hommes se sont livrés un combat au plus haut niveau et sans pitié.

Au point que tous deux se sont retrouvés plus ou moins volontairement à terre durant le match, allongés sur le dos à chercher leur souffle.

On a aussi vu Djokovic s'appuyer à plusieurs reprises sur ses genoux pour respirer un peu. Et au changement de côté après un terrible deuxième set, Djokovic est sorti pour sa pause toilette habituelle et Medvedev a pris un temps mort médical pour se faire masser l'épaule gauche sur le court.

A la reprise, l'aîné a semblé vouloir tenter le tout pour le tout, pour éviter de se laisser embringuer dans des sets supplémentaires.

Alors, avec l'humour qui le caractérise, au moment de recevoir le trophée du finaliste, Medvedev s'est tourné vers son vainqueur du jour et lui a demandé : "Mais qu'est-ce que tu fais toujours là ?", en allusion à son âge.

"Woahhh"

"J'ai vingt titres à mon palmarès et j'estime faire une bonne carrière. Toi, tu as 24 titres du Grand Chelem... woahhh", a-t-il ajouté.

Avec ce quatrième US Open, Djokovic est devenu le premier joueur à remporter quatre fois trois des quatre Majeurs d'une saison (2011, 2015, 2021 et 2023).

Il a embrassé sa fille au bord du court puis est monté dans les tribunes où il est tombé dans les bras de l'acteur Matthew McConaughey qui était dans son box, puis de ses parents, son fils et son épouse. Puis il est redescendu sur le court et a enfilé un t-shirt avec le slogan "Mamba for ever" autour d'une photo le montrant à côté de l'ancien joueur NBA.

"J'ai pensé faire ce t-shirt il y a sept jours, au cas où je gagnerais. Kobe était un ami proche. Il a été là pour moi quand je n'allais pas bien. Le 24 est le numéro qu'il portait lorsqu'il est devenu une légende de la NBA et des Lakers. Alors je me suis dit que ça irait bien aujourd'hui", s'est expliqué Djokovic. Lui aussi est désormais une légende.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Open d'Australie : l'Italien Jannik Sinner remporte son premier titre du Grand Chelem

Tennis : la Bélarusse Aryna Sabalenka conserve son titre à l'Open d'Australie

Jannik Sinner élimine Novak Djokovic de l'Open d'Australie