EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Coupe du monde de rugby : Antoine Dupont s'est fait opérer, de retour dans "quelques jours"

Antoine Dupont lors de la rencontre France - Nouvelle-Zélande, Stade de France,  8 septembre 2023.
Antoine Dupont lors de la rencontre France - Nouvelle-Zélande, Stade de France, 8 septembre 2023. Tous droits réservés AP Photo/Thibault Camus
Tous droits réservés AP Photo/Thibault Camus
Par euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La course contre-la-montre est lancée : le XV de France va récupérer "d'ici quelques jours" son capitaine et maître à jouer Antoine Dupont, victime d'une fracture de la mâchoire et opéré vendredi à Toulouse.

PUBLICITÉ

"Il va pouvoir revenir au sein de l'équipe de France dans un processus de reprise progressive et sous contrôle médical", a indiqué la Fédération française de rugby, sans donner plus de précision sur la durée de son indisponibilité.

Le demi de mêlée est sorti à la 46e minute du match aisément remporté contre la Namibie jeudi soir à Marseille (96-0), après avoir été heurté violemment à la tête par le centre et capitaine namibien Johan Deysel.

Il est rentré à Toulouse pour consulter des spécialistes, dont Frédéric Lauwers, spécialiste de chirurgie maxillo-faciale et plastique du visage, et décider notamment de se faire opérer ou pas. "Un avis chirurgical spécialisé a été demandé pour définir précisément la durée de l'indisponibilité", a précisé la Fédération française de rugby (FFR).

A la veille de cette opération, le docteur Bernard Dusfour, ancien président de la commission médicale de la Ligue nationale de rugby (LNR), a expliqué à l'AFP que, en cas de chirurgie, l'indisponibilité minimale pour un sportif de haut niveau est de "quatre semaines". Ce qui ne permettrait un retour qu'en demi-finale au mieux.

"J'ai toujours dit que le problème dans le rugby, c'est de faire jouer des joueurs blessés. Ce n'est pas une bonne idée. Et la question qu'il va falloir se poser, c'est la question que Fabien Galthié devra se poser avec tout son staff: est-ce que Lucu à 100% ou Couilloud à 100% sont inférieurs à Antoine Dupont, qui a été opéré, qui a reçu un coup sur la tête?", a-t-il ajouté.

Couilloud ou Lucu en doublures

"On ne va pas tirer des plans sur la comète trop tôt", avait tenté de tempérer vendredi Laurent Labit, l'entraîneur des Bleus en charge de l'attaque.

La prochaine échéance des Bleus est fixée au 6 octobre, contre l'Italie, leur dernier match de poule à Lyon. Puis, sauf en cas de défaite surprise et donc de probable élimination-fiasco, viendra mi-octobre un quart de finale titanesque face à l'un des deux géants du moment, les tenants du titre sud-africains ou les N.1 mondiaux irlandais.

Maxime Lucu et Baptiste Couilloud sont les deux autres demis de mêlée retenus dans le groupe pour ce Mondial.

Une longue absence de Dupont serait un coup très dur porté aux rêves de sacre des Bleus, déjà privés de son compère à la charnière, l'ouvreur Romain Ntamack, forfait pour toute la compétition.

Depuis l'arrivée de Fabien Galthié à la tête des Bleus, Dupont, 26 ans, a disputé 31 matches, tous comme titulaire, pour seulement quatre défaites. Sans lui, la France a chuté à quatre reprises en onze rencontres.

Elu meilleur joueur du monde en 2021, il est le maître à jouer du système mis en place par le sélectionneur depuis quatre ans.

Les excuses de Deysel

"Il n'y a personne comme Antoine Dupont. Aucune équipe n'a un joueur comme lui: il a la force d'un avant, la défense d'un centre, la vitesse d'un ailier et l'intelligence d'un demi d'ouverture", a raconté jeudi l'ancien international irlandais Ronan O'Gara au site britannique RugbyPass.

Pour le demi de mêlée anglais Danny Care, Dupont "est vraiment exceptionnel". Or, a-t-il ajouté, "pour la Coupe du monde, on veut voir le meilleur, et Antoine est le meilleur joueur du monde".

Quant à ses coéquipiers, qui disposent d'un week-end "off" en famille, ils ont pour la plupart posté des messages sur leurs réseaux sociaux en soutien à "Toto", leur capitaine, qui reste pour le moment dans le groupe.

Johan Deysel, pour sa part, a présenté ses excuses à Antoine Dupont: "Il est clair que je ne voulais pas lui faire de mal. Tout s'est passé très vite et je n'ai pas pu placer ma tête assez rapidement, ce qui a entraîné un choc à la tête. Je connais les règles et j'ai tout de suite compris que j'étais en tort."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Coupe du monde de rugby : l'Écosse écrasée par le Trêfle irlandais

Rugby : Liesse au Capitole pour le 22e titre de champion de France du Stade toulousain

Sécurité du Mondial de rugby : ne pas se louper à moins d'un an des JO